AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Y&M (+) Give your heart a break

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

tu n'as pas encore de rang

messages : 36
date d'inscription : 14/08/2014
avatar : Ashley Benson
crédits : (c) Bazzart & Tumblr
pseudo : Mayiie

métier : Prostituée à la Rose Rouge
statut : Divorcée & maman, mais ça, personne ne le sait, ou presque.

MessageSujet: Y&M (+) Give your heart a break   Lun 8 Sep - 20:19


   
Yuna & Mahlia

Give your heart a break

« Je dois aller faire un tour… » C’était probablement une des premières fois que je prononçais cette phrase qui me paraissait limite interdite depuis que j’étais arrivée à la Rose Rouge. Toutefois, aujourd’hui, à ce moment précis, c’était sorti tout seul, et sachant parfaitement que je n’aurais pas dit cela si je ne le pensais pas, je croyais avoir là une preuve évidente que j’étais à bout, et que je devais vraiment prendre l’air. Je n’avais pas cherché à annoncer à qui que ce soit que je quittais. Je m’étais simplement changée afin d’avoir une tenue un peu plus présentable une fois à l’extérieur, j’avais pris mon sac et j’avais quitté l’endroit. Au pire, si jamais on devait me réprimander parce que j’étais sortie, je m’en moquais. De toute façon, les clients n’affluaient pas à cette heure de la journée, et je n’étais probablement pas la seule à me permettre ce genre d’escapade de temps à autre. Plus encore, si jamais je restais sur place encore un instant sans avoir quoi que ce soit pour me calmer, alors là, j’allais faire une crise et ça, rien ni personne ne voulait voir cela.

Sitôt à l’extérieur, je pris une première bouffée d’air frais, comme si c’était là une libération, et je me sentis soudainement un peu plus calme. Toutefois, ce n’était pas assez; je commençai alors à marcher, tentant de chasser ce qui venait de se passer de mes pensées, mais c’était bien compliqué. Après tout, ce n’était pas tous les jours qu’on se retrouvait avec des fantômes du passé… Les miens, je pensais les avoir suffisamment éloignés ces dernières années, mais ils étaient revenus en force il y a de cela même pas une heure, avec ce client qui, en plus d’avoir des traits similaires à ceux de mon ex-mari, avait un comportement de brute, grossier, comme lui, également. J’en avais été particulièrement perturbée, mais en professionnelle, je m’étais tue. En revanche, je n’avais pas su garder ma composition plus longtemps, d’où le fait que j’avais jugé préférable de sortir un peu. Le problème, c’était que peu importe la rue que j’empruntais, peu importe les gens, les commerces, les maisons que je pouvais regarder, tout me rappelait cette histoire si fraiche, si terrifiante pour moi. Mahlia, calme toi, rappelle-toi pourquoi tu fais ça… C’était toujours ce que je tentais de me répéter, histoire de me convaincre de ne pas tout lâcher, de ne pas retourner chez mes parents pour leur demander pardon, vivre à leur crochet le temps de retomber sur mes pieds et faire quelque chose d’intelligent dans ma vie. Je ne pouvais pas lui faire ça, pas à elle, pas en ce moment… Peut-être un jour, dans le meilleur des mondes, je pourrais même partir avec elle, me faire pardonner de l’avoir abandonnée et lui offrir la meilleure des vies. J’aimerais tant faire cela, mais là, ce n’était juste pas possible, pas pour le moment, en tout cas…

Que me restait-il pour tenter de me réconforter un peu ? Peut-être aller boire un coup. J’avais eu cette idée lorsque j’étais passée devant ce bar que je ne connaissais pas nécessairement, mais qui, soudainement, me paraissait bien intéressant. J’entrai donc, et me moquant bien qu’il n’y avait personne, je me dirigeai vers le bar, et j’attendis qu’on vienne me répondre, ce qui ne devrait pas tarder, à moins que le serveur ne soit vraiment pas doué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

tu n'as pas encore de rang

messages : 88
date d'inscription : 18/08/2014
avatar : Yui Yoshioka
crédits : Tumblr
pseudo : Kaly

métier : PDG de la Tchernienko Inc
statut : Célibataire

MessageSujet: Re: Y&M (+) Give your heart a break   Mar 9 Sep - 13:59

Give Your Heart A Break
“Each meeting occurs at the precise moment for which it was meant. Usually, when it will have the greatest impact on our lives.”

Yuna ne savait toujours pas pourquoi elle était entrée dans ce bar. Elle n’aimait pas ce genre d’endroit généralement. Enfin ne pas aimer était un bien grand mot. En fait, elle n’avait jamais pris le temps de fréquenter ce genre d’endroit. Dit comme ça, on pourrait croire que la jeune femme ne savait pas s’amuser. Mais ce n’était pas le cas. C’était juste que aller toute seule dans un bar, ce n’était pas vraiment son truc. Si elle devait y aller, elle préférait y aller avec des amis ou pourquoi pas un rendez-vous. Quoique en ce moment, sa vie amoureuse était le cadet de ses soucis. Sa seule préoccupation, outre s’occuper de l’entreprise de son père, était de trouver la personne derrière l’assassinat de ce dernier.
Bref, elle était assise à une table un peu en retrait quand elle vit une personne pas tout à fait inconnue d’elle. Enfin, cette jeune femme n’était pas inconnue à Yuna mais cette dernière l’était totalement pour la blonde. Mahlia Prokovski.

A sa vue, la japonaise ne put s’empêcher de penser à la petite Maëve. A la douce et rêveuse petite Maëve, qui était aussi accessoirement la fille de Mahlia. Ses parents adoptifs avaient confié à Yuna qu’ils s’inquiétaient énormément pour la maman biologique de leur fille. Ils la connaissaient assez pour savoir qu’elle souffrait énormément de la situation mais que peut-être elle n’avait pas les moyens de revenir vers sa fille. Sachant que la jeune femme allait partir pour Saint Pétersbourg, ils lui avaient donc demandé de veiller sur Mahlia.
Par amitié pour le couple et aussi parce qu’elle adorait Maëve, Yuna avait accepté. Mais depuis qu’elle était ici, elle n’avait pas encore eu le temps de chercher à rencontrer la mère biologique de la petite fille. Et il fallait bien avouer qu’elle ne savait pas trop comment faire…

Aussi la rencontrer ici était peut-être un signe... La jolie brune se leva et commençait à se diriger vers le comptoir. Arrivée non loin de l’endroit où se trouvait Mahlia, Yuna hésita quelques instants. Elle ne savait pas comment l’aborder. C’est à ce moment là qu’elle sentit une main sur ses fesses. Se retournant, elle se retrouva face à une véritable armoire à glace. Une armoire qui était aussi complètement saoul.
Réprimant son envie de le claquer, Yuna se contenta de le regarder froidement. La réaction de l’ivrogne ne se fit pas attendre. L’attrapant par la taille, il la colla à lui en lui disant

« Alors ma chérie, on s’est perdu ? Viens par là que je te ramène… »

La jeune femme se raidit en sentant l’haleine avinée du mec puis elle lui donna un coup de genou là où il aurait le plus mal. Comme prévu, l’homme la lâcha en tombant. C’est là qu’elle lui dit

« Avant de vous en prendre à une femme soyez sûr qu’elle en ait envie ! »

Puis sans plus de façon, elle se retourna et s’assit au comptoir. Laissant échapper un soupir, elle dit à voix haute

« C’est incroyable comme les mecs sont stupides ! »

copyright Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

tu n'as pas encore de rang

messages : 36
date d'inscription : 14/08/2014
avatar : Ashley Benson
crédits : (c) Bazzart & Tumblr
pseudo : Mayiie

métier : Prostituée à la Rose Rouge
statut : Divorcée & maman, mais ça, personne ne le sait, ou presque.

MessageSujet: Re: Y&M (+) Give your heart a break   Ven 12 Sep - 21:02


   
Yuna & Mahlia

Give your heart a break

Finalement, il ne fallut que quelques instants pour qu’un serveur s’approche et me demande s’il pouvait me servir. Je fis alors un petit sourire un peu narquois, trouvant toujours cela pathétique de me faire demander une telle question alors que visiblement, je n’étais pas là simplement pour tester le confort des chaises. Je demandai alors un verre de vodka, purement et simplement. C’était peut-être fort, voire même un peu trop pour l’heure qu’il était, mais je me disais que c’était probablement la seule chose que je pouvais prendre et qui me permettrait d’oublier mes soucis un moment. Habituellement, j’étais plutôt du genre à siroter des cocktails, ayant toujours trouvé que cela avait plus de classe, mais de la classe, de l’élégante, je n’en avais plus, et même si cela m’aurait permis de retrouver le peu de dignité qui me restait pendant un instant, je m’en moquais complètement à ce point. J’avais envie de ce verre, et j’allais le prendre en espérant que cela me fasse quelque chose, parce que sinon, je ne savais pas ce que je pourrais faire d’autre pour me calmer, pour reprendre un peu de contenance et finalement retourner dans ce paquet de problèmes dans lesquels je m’étais mise toute seule.

Au bout du compte, ma boisson me fut apportée quelques secondes plus tard. Sachant que ce ne serait probablement pas ma seule, je ne fis que remercier le serveur, lui faisant comprendre que j’allais payer plus tard, une fois que j’aurais réellement terminé de consommer. Je considérai alors mon verre un instant, ne me décidant visiblement pas à le prendre maintenant, comme si tout irait trop vite, comme si je voulais prendre mon temps, histoire de ne pas retourner à la Rose Rouge dans l’immédiat. Ce court moment d’attente fut suffisant pour que survienne quelque chose non loin, quelque chose qui ne m’étonna pas, mais qui me dégoûta malgré tout; un homme qui avait visiblement plusieurs coups dans le nez tenta de s’en prendre à une jeune femme qui venait d’entrer également. Toutefois, à ma surprise cette fois-ci, la demoiselle se défendit, remettant aussitôt l’homme à sa place. Je ne pus alors m’empêcher d’esquisser un sourire, sourire que je gardai aux lèvres jusqu’à ce que la protagoniste de cet incident s’installe au bar et lâche un commentaire sur les hommes qui m’arracha alors un petit rire sarcastique. Mon esprit sensible me rappela alors encore une fois mon début de journée horrible, et ce fut suffisant pour que je décide de prendre mon verre entre mes mains. Sans vraiment me contrôler ou réfléchir, je le bus d’un seul coup, et une fois que je l’eus reposé sur le comptoir, je ne pus m’empêcher de dire, autant pour moi-même que pour la jeune femme, histoire d’appuyer son commentaire : « Les hommes sont tous des porcs. Ils ont tout dans les couilles et rien dans la tête. » Puis, ne prenant même pas attention au regard du serveur qui semblait limite vexé de ma remarque, comme s’il pensait ne pas faire partie de ce descriptif – ce que je ne croyais pas vraiment à ce point – je lui fis signe comme quoi j’en prendrais un autre, la même chose. Ce verre m’avait décoincée quelque peu, et honnêtement, j’appréciais l’effet que ça me faisait pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

tu n'as pas encore de rang

messages : 88
date d'inscription : 18/08/2014
avatar : Yui Yoshioka
crédits : Tumblr
pseudo : Kaly

métier : PDG de la Tchernienko Inc
statut : Célibataire

MessageSujet: Re: Y&M (+) Give your heart a break   Mar 16 Sep - 12:58

Give Your Heart A Break
“Each meeting occurs at the precise moment for which it was meant. Usually, when it will have the greatest impact on our lives.”

Yuna ne savait pas comment aborder Mahlia et ce fut une rencontre un peu malheureuse qui lui en fournit l’occasion. Une fois débarrassé de l’ivrogne, elle s’installa au comptoir et laissa échapper son exaspération. Surprise, elle entendit quelqu’un rire à sa remarque et vit que la personne en question était la jolie blonde. Elle se tourna vers elle et vit cette dernière boire son verre d’alcool d’une seule traite. Elle l’observa un instant et put voir qu’elle devait avoir passé une bien mauvaise journée pour boire à cette heure de la journée. En même temps, avec le métier qu’elle faisait, ce genre de journée devait être malheureusement bien fréquent. En fait, la brune n’en savait rien. Elle n’y avait jamais réfléchit avant de rencontrer Maeve et sa famille adoptive.

« Les hommes sont tous des porcs. Ils ont tout dans les couilles et rien dans la tête. »

Yuna éclata de rire à cette remarque. Elle ne manquait pas d’humour la petite blonde et le regard outragé du barman ne fit qu’augmenter l’hilarité de la japonaise. On aurait dit qu’il prenait cette remarque pour sa petite personne. Mais bon, Mahlia avait bien englobé tous les hommes dans sa description.

« Ce n’est pas faux en effet. Mais tous ne sont pas comme ça heureusement. Mais c’est une denrée rare… »

La jolie brune remercia silencieusement le porc qui l’avait accostée. Sans lui, elle serait encore là à se triturer les méninges sur la façon d’aborder Mahlia. Là, cela se faisait un peu plus naturellement on va dire. Faisant un signe au barman, elle commanda un cosmopolitan. Yuna n’aimait pas les alcools forts et préférait de loin les cocktails. Ces derniers avaient l’avantage de la désinhiber sans qu’elle perde le contrôle d’elle-même.
Une fois qu’elle fut servie, la jolie brune se tourna vers son homologue blonde et lui sourit.

« Je m’appelle Yuna. »

copyright Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

tu n'as pas encore de rang

messages : 36
date d'inscription : 14/08/2014
avatar : Ashley Benson
crédits : (c) Bazzart & Tumblr
pseudo : Mayiie

métier : Prostituée à la Rose Rouge
statut : Divorcée & maman, mais ça, personne ne le sait, ou presque.

MessageSujet: Re: Y&M (+) Give your heart a break   Sam 20 Sep - 16:50


   
Yuna & Mahlia

Give your heart a break

Étrangement, entendre quelqu’un rire de bon cœur à ma remarque me fit un peu de bien, comme si cela me permettait de faire remonter un peu mon estime personnel, comme si pour une fois que j’avais la liberté de dire ce que je pensais, de cracher des ironies qui servaient surtout à me défouler, je voulais qu’on m’entende, qu’on m’approuve. C’était exactement ce qui était en train de se passer; non seulement, j’avais un doute comme quoi la jeune femme à côté de moi ne me pensait pas en tort par son rire, mais elle confirma ces doutes en affirmant que ce que j’avançais n’était pas faux. Toutefois, elle apporta une nuance de laquelle je me serais bien passée, se rattrapant par la suite pour me donner de nouveau raison, d’une certaine façon. Personnellement, je ne pensais pas qu’un homme qui n’était pas un porc existait à présent. Mais ça, ce n’était que ma pensée irrationnelle issue de mon cerveau qui ne voulait pas vraiment réfléchir en ce moment, qui voulait simplement boire, oublier les évènements passés et se détendre un peu. Il n’y avait pas de place pour trouver cet homme d’exception qui échapperait à ce descriptif péjoratif. À cette pensée, je soupirai légèrement, puis je reportai mon attention sur le petit verre encore une fois plein qui se trouvai devant moi. Comme si je voulais répéter mes gestes d’il y a quelques secondes, je ne le consommai pas dans l’immédiat. Attendais-je quelque chose ? Quelqu’un ? Non, pas nécessairement, mais bon, je voulais prendre mon temps, encore et toujours. En revanche, ce qui changea de mon premier verre, ce fut que maintenant, quelqu’un m’adressa la parole, non pas simplement pour ajouter une couche sur mes propos, puisque je m’étais tue depuis mon commentaire un peu déplacé, je devais l’avouer, mais plutôt pour se présenter à moi. Pour tout dire, je fus légèrement surprise; habituellement, je n’étais pas une personne à qui on prenait la peine de se présenter, plus maintenant en tout cas. J’attendis alors quelques secondes, comme si je voulais être sûre que cette jeune femme du nom de Yuna, si je l’avais bien entendue, s’adressait à moi, et lorsque j’eus constaté qu’il n’y avait qu’à moi qu’elle pouvait parler, je souris timidement, et je répondis : « Moi c’est Mahlia. Enchantée. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

tu n'as pas encore de rang

messages : 88
date d'inscription : 18/08/2014
avatar : Yui Yoshioka
crédits : Tumblr
pseudo : Kaly

métier : PDG de la Tchernienko Inc
statut : Célibataire

MessageSujet: Re: Y&M (+) Give your heart a break   Sam 20 Sep - 19:30

Give Your Heart A Break
“Each meeting occurs at the precise moment for which it was meant. Usually, when it will have the greatest impact on our lives.”

N’obtenant pas de réponse de suite, Yuna craignit un instant que Mahlia ne voulait pas de compagnie. Si c’était vraiment le cas, il allait falloir qu’elle trouve un autre prétexte pour l’aborder et cela lui semblait bien difficile. Elle ne voulait pas lui dévoiler son identité avant de la connaître avant et de savoir quel genre de personne était la jeune maman. Mais son inquiétude fut de courte durée car sa voisine tourna sa tête vers Yuna et lui sourit timidement.

« Moi c’est Mahlia. Enchantée. »

Poussant un ouf intérieur, Yuna lui rendit son sourire. La petite blonde avait l’air surprise. Comme si elle n’avait pas l’habitude qu’on lui parle ce qui étonna Yuna. Une jolie fille comme Mahlia devait avoir l’habitude de se faire accoster à tout bout de champ. Yuna ne se considérait pas comme une beauté, elle n’était pas dénuée de charme mais ce n’était pas le genre de fille sur lequel on se retournait. Mais elle n’était pas jalouse loin de là. Elle aimait être tranquille et puis ce n’était pas comme si elle ne se faisait jamais draguer non plus. Juste qu’on ne l’importunait pas comme on devait importuner sa jolie voisine supposait-elle.
Mais c’était peut-être parce qu’elle avait cette habitude que Mahlia ne lui avait pas répondu tout de suite. Ça ou bien parce que Yuna avait approuvé ce qu’elle avait dit un peu plus tôt. Oui, c’était surement pour ça parce qu’elle avait l’air vraiment étonnée.

« Moi de même. Je pensais passer un petit moment de détente mais apparemment ça ne plait pas à tout le monde… Pourquoi les mecs se sentent-ils obligés de sauter sur tout ce qui bougent ? »

Haussant les épaules, la petite brune soupira. Elle détestait ce genre de choses. Si elle était venue ici pour se faire draguer, elle se serait habillée autrement non ? Là, elle était toujours avec son jean noir et un petit haut blanc qui était d’une fausse simplicité puisqu’il venait d’un créateur. Mais c’était une tenue passe partout et pas du tout destinée à attirer l’attention d’autrui…
Reportant son attention sur Mahlia, elle regarda son verre et à l’odeur, la jeune femme devina que c’était de la vodka.

« Rude journée ? »

C’est ce que Yuna lui demanda en désignant son verre,  espérant que Mahlia ne le prendrait pas mal.

copyright Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

tu n'as pas encore de rang

messages : 36
date d'inscription : 14/08/2014
avatar : Ashley Benson
crédits : (c) Bazzart & Tumblr
pseudo : Mayiie

métier : Prostituée à la Rose Rouge
statut : Divorcée & maman, mais ça, personne ne le sait, ou presque.

MessageSujet: Re: Y&M (+) Give your heart a break   Jeu 25 Sep - 11:51


   
Yuna & Mahlia

Give your heart a break

Voir quelqu’un me sourire autrement que d’une façon narquoise et perverse me faisait sentir mieux, me faisait sentir un peu plus à l’aise et me permettait d’être un peu plus moi-même. Non pas celle que tous connaissaient ici, cette prostituée de la rose rouge qui établit ses règles et qui envoie ses clients au septième ciel, mais plutôt cette fille qui est partie des États-Unis aveuglément amoureuse, qui était promise à un brillant avenir et qui n’avait pas de soucis avec qui que ce soit. Cette personne ne me manquait pas en temps normal, parce qu’elle me semblait si lointaine, complètement inconnue, mais en ce moment, je devais avouer que j’aimerais que tout soit plus simple, de ne pas être maintenant dans un bar à me lamenter sur mes problèmes à une inconnue qui n’en avait probablement rien à faire.

Toutefois, même si je savais mes propos sûrement impertinents, voire dénués de sens, je ne pouvais pas me plaindre que cela ne me fâchait pas de pouvoir me lâcher un peu, qui plus est avec une jeune femme qui semblait partager un peu mes opinions sur les hommes, même si ceux-ci étaient un peu plus modérés que mes propres avis. D’ailleurs, je le prouvai en lui répondant, dans un petit rire qui avait quelque chose de sarcastique : « Ils ne savent pas faire autre chose que ça. », ne pouvant m’empêcher de rire discrètement, très furtivement même, si bien que c’était presqu’indétectable. Comme ça, peut-être que le serveur ne serait pas insulté par mes dires et mon comportement encore une fois, ou du moins, je ne l’espérais pas, même si c’est lui qui allait en pâtir, puisque si jamais il s’en prenait à moi, il était certain que son pourboire serait moindre, puisque je n’allais certainement pas me priver, pas à cet endroit où je pouvais parler librement. À la Rose Rouge, je ne pouvais pas me le permettre malheureusement, mais qu’est-ce qui me retenait dans cet endroit ? Absolument rien.

Après, je n’allais certainement pas commencer à parler seule simplement pour me défouler, surtout que maintenant, j’avais une conversation à entretenir. Cependant, celle-ci prit soudainement une tournure un peu plus délicate au moment où Yuna me demanda si j’avais une dure journée. Enfin, ce n’était pas nécessairement délicat, mais considérant le fait que je ne voulais pas y penser, ça le devenait quelque peu. Ce fut pourquoi je poussai un soupir, puis je dis : « Vous n’avez même pas idée… » Puis, cherchant un peu de courage, je pris d’un coup mon second verre de vodka, et une fois que je l’eus avalé, je reposai le petit verre sur le comptoir, et je dis : « Et vous ? Qu’est-ce qui vous amène dans un bar à cette heure ? », me disant que changer de sujet, le temps que j’étais encore sobre pour le faire, était le meilleur moyen d’éviter ce sujet duquel je ne voulais absolument pas parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

tu n'as pas encore de rang

messages : 88
date d'inscription : 18/08/2014
avatar : Yui Yoshioka
crédits : Tumblr
pseudo : Kaly

métier : PDG de la Tchernienko Inc
statut : Célibataire

MessageSujet: Re: Y&M (+) Give your heart a break   Ven 26 Sep - 15:05

Give Your Heart A Break
“Each meeting occurs at the precise moment for which it was meant. Usually, when it will have the greatest impact on our lives.”

Yuna rigola à la réponse de la jolie blonde concernant sa remarque sur les hommes. Elle ne pouvait faire autrement puisque c’était aussi son avis. Même si elle savait que tous n’étaient pas comme ça et heureusement d’ailleurs. Ça aurait été bien triste quand même. Mais étant donné la profession de la demoiselle, Yuna pouvait comprendre pourquoi elle disait ça. Elle devait vraiment aimer sa fille pour faire ce métier… Elle était bien au courant qu’il y avait des prostituées très contentes de leur sort mais elle s’était toujours posée la question pour Mahlia.
Et à ce qu’elle voyait aujourd’hui, ça n’avait pas l’air d’être son cas… Quoique on ne pouvait jurer de rien tant qu’on ne connaissait pas la personne. La jeune femme elle-même était parfois très lasse de son métier et des responsabilités que cela engendraient. Sans compter la pression sur ses épaules. On aurait pu croire que la fille du célèbre Aleksandr Tchernienko menait la belle vie mais c’était tout le contraire. Yuna travaillait deux fois plus dur justement parce qu’elle était la fille de son père et qu’elle avait une réputation à ne pas ternir. Son père avait construit son empire à partir de rien et elle n’allait pas le laisser mourir entre ses mains… Et ferait tout pour le continuer et même le faire prospérer.

Heureusement, Mahlia ne parut pas prendre ombrage de sa question car elle lui répondit

« Vous n’avez même pas idée… »

Ne sachant pas trop quoi répondre à ça, la jolie brune ne put qu’acquiescer de la tête en signe de compassion. Elle ne pouvait pas décemment lui répondre que ce devait être dur de faire le métier qu’elle faisait. Parce qu’elle n’était pas censée être au courant. Elle n’était même pas censée la connaître tout court déjà. Mahlia but ce qui restait de son verre et lui posa la même question.
Yuna l’observa un peu et soupira à son tour. Elle but une gorgée de son cocktail – qui soit-dit en passant était excellent, rares étaient les bons bars avec de bons cocktails – et reposant le verre sur le comptoir, elle fixa un peu son verre avant de répondre

« A vrai dire je ne sais pas trop… Est-ce qu’il vous est déjà arrivé de vous demander ce que vous faisiez ici ? D’être tellement lasse de tout que tout ce que vous voulez c’est un moment en paix ? »

Tout en parlant, Yuna avait relevé la tête vers sa voisine et la regardait. C’était exactement ce qu’elle ressentait en ce moment même. Une grande lassitude. Il y avait des jours comme ça où tout vous paraissait obscur. Chez Yuna cela ne durait pas très longtemps mais quand ça arrivait, c’était assez compliqué à gérer.

copyright Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

tu n'as pas encore de rang

messages : 36
date d'inscription : 14/08/2014
avatar : Ashley Benson
crédits : (c) Bazzart & Tumblr
pseudo : Mayiie

métier : Prostituée à la Rose Rouge
statut : Divorcée & maman, mais ça, personne ne le sait, ou presque.

MessageSujet: Re: Y&M (+) Give your heart a break   Mer 1 Oct - 22:33


   
Yuna & Mahlia

Give your heart a break

Apparemment, cette jeune femme semblait limite aussi égarée que moi, bien que je me doutais qu’il n’existait probablement pas plus perdu que ma personne actuellement dans ce monde. Après, je devais admettre que ce n’était pas vraiment étonnant, d’une certaine façon; rares étaient les gens qui venaient boire seuls à une telle heure de la journée, à moins d’en avoir marre de leur journée. Enfin, c’était ce que je pensais, et encore là, mon idée était bien générale, basée sur des croyances populaires que je venais tout juste de confirmer aujourd’hui, puisque rares étaient les moments où je sortais vraiment. Toutefois, j’en eus la confirmation lorsque Yuna répondit à ma question, me disant qu’elle ne savait pas vraiment ce qu’elle fabriquait en ces lieux. En fait, c’était plutôt là une correction; elle savait encore moins ce qu’elle faisait ici que moi. Cependant, l’idée générale était environ la même; elle paraissait lasse, et tout ce qu’elle voulait, c’était être tranquille. Sur ce point, elle me rejoignait totalement, si bien que je me demandai pendant une seconde si ce n’était pas moi qui parlais à sa place, puisque ces mots étaient aussi appropriés dans ma bouche que dans la sienne à ce moment précis. Ce fut d’ailleurs pourquoi je me surpris alors à pousser un soupir, avant de lui répondre : « Assez souvent, oui… » Après, je m’arrêtai. Je ne voulais certainement pas commencer à étaler ma vie, surtout ce qu’elle était depuis maintenant cinq ans. Je ne m’exposais à personne depuis ce temps, non seulement, parce que personne ne voulait que je lui raconte ma vie, mais inversement, je ne voulais pas raconter ma vie à qui que ce soit. Ma vie personnelle, le fait que je pensais à Maeve à chaque jour de ma vie, que je me battais pour pouvoir lui offrir une vie convenable dans l’espoir de pouvoir la récupérer un jour, cela me regardait, et je ne voulais pas en parler, essentiellement puisque je ne voulais personne qui me juge et me dise que c’était impossible, déjà que je me sentais assez jugée, dégradée à chaque jour de ma vie. Histoire de détourner un peu la conversation de ma personne, je me surpris alors à demander, l’alcool faisant alors son effet sur mon confort dans la discussion : « Que faites-vous dans la vie pour avoir envie de tout plaquer pendant un instant alors ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

tu n'as pas encore de rang

messages : 88
date d'inscription : 18/08/2014
avatar : Yui Yoshioka
crédits : Tumblr
pseudo : Kaly

métier : PDG de la Tchernienko Inc
statut : Célibataire

MessageSujet: Re: Y&M (+) Give your heart a break   Jeu 9 Oct - 20:55

Give Your Heart A Break
“Each meeting occurs at the precise moment for which it was meant. Usually, when it will have the greatest impact on our lives.”

Bien que Yuna ait enfin trouvé une occasion pour faire connaissance avec Mahlia, cela s’avérait assez compliqué. En effet, la jeune femme devait faire extrêmement attention à ses paroles afin de ne pas commettre d’impairs. Elle ne voulait pas que la blonde ne sache qui elle était tout de suite. Mais elle ne savait pas trop comment lui en parler aussi. Yuna n’avait aucun plan concernant la suite à donner sur cette affaire et c’était bien la première fois que ça lui arrivait.
Yuna avait toujours eu un plan pour tout. Elle avait été élevée comme ça et avait toujours en fait en sorte de ne jamais déroger à cette règle. Mais quand les parents adoptifs de la petite Maeve lui avait demandé son aide, la jeune asiatique avait accepté sans se poser de questions. Elle avait écouté son cœur avant tout et n’avait pas pensé à un plan. Et puis de toute façon, elle n’en avait pas vraiment eu le temps avec les évènements qui se s’étaient passés entre temps…

Bref, Yuna était un peu démunie face à Mahlia et c’était quelque chose dont la jeune femme avait horreur. Cela ne fit que renforcer son mal-être du moment, sa lassitude. Elle se demanda si elle serait à la hauteur des attentes que tout le monde plaçait en elle. Après tout, elle n’était encore qu’une jeune fille de même pas 24 ans et elle avait déjà des responsabilités que beaucoup de personnes plus âgées refusaient d’avoir.
Soupirant, elle reprit une gorgée de son cocktail. Son père lui manquait énormément. Surtout dans ces moments où elle aurait tellement besoin de son soutien et de ses conseils. Il avait toujours été son pilier et maintenant qu’il n’était plus, elle avait l’impression d’avancer le noir et d’être jetée sans ménagement dans la fosse aux lions. Yuna savait qu’elle avait toutes les armes qu’il fallait. Son père l’avait préparée toute sa vie à ça mais pas aussi vite, pas comme ça…

Lorsque Mahlia lui demanda ce qu’elle faisait dans la vie, Yuna releva la tête vers elle. Elle pensa à ce que sa voisine faisait comme métier et ce qu’elle endurait chaque jour et Yuna se sentit honteuse de son coup de mou. Elle n’était pas dans le besoin, faisait un métier que beaucoup lui envierait et elle trouvait encore matière à se plaindre.

« Je… J’ai hérité de l’entreprise de mon père… », finit-elle par murmurer.

Elle ne lui dit pas que l’entreprise en question était un empire connu mondialement et qu’elle était à la tête d’une fortune immense. Yuna n’était pas du genre à se vanter. Elle ne s’attribuait pas le mérite de ça car c’était son père qui avait tout bâtit de ses propres mains. Tout ce qu’elle avait eu, c’était de la chance qu’Aleksandr Tchernienko l’ait adoptée…

« Ça peut vous paraître ingrat de se plaindre de ça mais les gens ne voient que le prestige qu’il y a à ça… Mais ne voient pas tout ce qu’il y a derrière… La pression, le stress, les responsabilités… »

Oui, personne ne voyait à quel point la pression était lourde. Elle avait la responsabilité du sort de milliers de personnes. Personnes qui attendaient d’elle de ne pas faire tout foirer…

« Désolée… Je dois vous sembler bien futile… Et vous ? Que faites-vous ? »

copyright Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

tu n'as pas encore de rang

messages : 36
date d'inscription : 14/08/2014
avatar : Ashley Benson
crédits : (c) Bazzart & Tumblr
pseudo : Mayiie

métier : Prostituée à la Rose Rouge
statut : Divorcée & maman, mais ça, personne ne le sait, ou presque.

MessageSujet: Re: Y&M (+) Give your heart a break   Lun 13 Oct - 13:27


   
Yuna & Mahlia

Give your heart a break

J’écarquillai les yeux au moment où Yuna m’avoua être héritière d’une entreprise. Je ne savais pas de quel genre d’entreprise, ni même la taille de celle-ci, mais je me doutais bien que cela expliquait pourquoi elle était aussi bien vêtue. Simplement, certes, mais certainement pas dans des vêtements qu’on trouve dans des friperies bon marché. En gros, tout ce que je n’aurais pas, tout ce que je ne pourrais jamais aspirer à être. Le pire, c’est que j’aurais pu avoir ce genre de tenue, dans une autre vie, celle où je choisissais de rester une gentille fille et que je faisais mes études de médecine, comme prévu. D’accord, ce n’était pas être propriétaire d’une entreprise, mais c’était quand même plus prestigieux que ce que je faisais en ce moment. Enfin, ça, ce n’était juste pas comparable; tout, même éboueur, était plus prestigieux que ce que je faisais. Franchement, je pensais que je pourrais limite accepter, à ce moment précis, n’importe quel autre boulot au monde. Ça, personne ne le savait vraiment, puisque je tentais toujours de faire celle qui acceptait sa situation, qui en profitait même, mais une partie de moi détestait ce métier, détestait la personne que j’étais devenue, et cette partie de moi était en train de ressortir on ne peut plus grossièrement. Comment pouvais-je le savoir ? Parce qu’alors que la jeune femme se plaignait de sa situation, du fait qu’elle avait de la pression et du stress, je n’en tenais pas vraiment compte, comme si je n’y croyais juste pas. En fait, peut-être que je n’y croyais pas, mais après, puisque je voulais demeurer quand même un tantinet polie, je ne passais pas de commentaire. Je me contentai de hocher la tête, tout simplement, sans me douter que ce moment de silence, ce moment où j’aurais pu faire dévier la conversation, tenter d’en savoir plus sur cette dite entreprise, me serait fatal. Pourquoi fatal ? Puisque ce fut ce moment de silence qui permit à Yuna de me renvoyer la question. Pourquoi fallait-il que je sois dans un état si lamentable, si ridicule ? Sous l’effet de l’alcool qui commençait à se faire sentir, je me surpris alors à éclater d’un rire jaune, rempli d’ironie, tandis que je considérais mon verre vide et que je disais : « Moi ? Je suis au service de tous ces fichus porcs… » Cela résumait bien la situation sans utiliser le véritable terme, non ? Enfin, je l’espérais, et j’espérais surtout que la jeune femme ne me demanderait pas de détails, puisque franchement, je ne savais pas si je saurais le supporter. D’ailleurs, comme si je voulais en être certaine, je lâchai un ridicule : « Ouais… C’est ça que je fais. » qui, dans ma tête, voulait servir de conclusion à mon propos, histoire de ne pas m’étaler sur le sujet plus longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

tu n'as pas encore de rang

messages : 88
date d'inscription : 18/08/2014
avatar : Yui Yoshioka
crédits : Tumblr
pseudo : Kaly

métier : PDG de la Tchernienko Inc
statut : Célibataire

MessageSujet: Re: Y&M (+) Give your heart a break   Jeu 16 Oct - 13:38

Give Your Heart A Break
“Each meeting occurs at the precise moment for which it was meant. Usually, when it will have the greatest impact on our lives.”

Yuna voyait bien à la tête de Mahlia que cette dernière ne la croyait pas quand elle lui parlait des côtés négatifs de sa situation. Mais qui pouvait l’en blâmer ? Qui pouvait la croire quand elle parlait de tout ça ? Personne. Personne ne pouvait comprendre tout ça. Ce que la plupart des gens voyait c’était que le côté prestigieux de la chose. La japonaise n’avait pas le droit de se plaindre de sa situation. Elle n’en avait jamais eu le droit parce qu’elle savait qu’elle avait un sort beaucoup plus enviable que la majorité des personnes qui l’entouraient.
Et puis c’était sur qu’avec le métier qu’exerçait Mahlia, Yuna n’était pas en position de dire quoique ce soit et encore moins de se plaindre comme elle l’avait fait. Yuna se sentit coupable même de s’être épanchée de la sorte. Ce n’était pas très correct et surtout pas très juste envers la jolie blonde.

Plongeant son regard dans son cocktail, Yuna vit que son verre était vide. Faisant un signe au barman de lui en servir un autre, elle reporta ensuite son attention sur sa voisine et lui demanda ce qu’elle faisait dans la vie. Elle voulait juste savoir si cette dernière allait lui dire la vérité. Et si elle le faisait, qu’est-ce qu’elle allait lui en dire.
Et la façon dont Mahlia lui répondit fit rougir quelque peu la jolie brune. Elle se sentait vraiment dans ses petits souliers car visiblement Mahlia en avait gros sur le cœur. Yuna resta quelques instants silencieuse, ne sachant pas trop quoi lui répondre. Heureusement que Konohan n’était pas là car ce dernier se serait délecté de son embarras. Voir sa rivale de toujours en mauvaise posture avait de quoi le réjouir, elle qui faisait toujours tout pour lui tenir tête et ne montrer aucune faiblesse.

Le barman revint à ce moment là lui apporter son cocktail ce qui lui laissa un peu de temps. Yuna attendit qu’il se soit éloigné pour se tourner vers sa voisine et lui murmurer

« Je vois… Je me sens d’autant plus honteuse maintenant de vous avoir parlé de tout ça. Mes problèmes sont ridicules comparés à ce que vous devez endurer tous les jours… »

La brune ne pouvait rien dire d’autre que ce qu’elle venait de dire.

« Je suis désolée… », rajouta-t-elle en baissant un peu la tête.

Oui elle était désolée. Désolée pour Mahlia, désolée pour Maeve, désolée que la vie soit aussi injuste.

« Je ne sais pas quoi dire d’autres… Vous n’avez jamais pensé à changer de vie ? De la famille qui pourrait vous aider à le faire ? »

copyright Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

tu n'as pas encore de rang

messages : 36
date d'inscription : 14/08/2014
avatar : Ashley Benson
crédits : (c) Bazzart & Tumblr
pseudo : Mayiie

métier : Prostituée à la Rose Rouge
statut : Divorcée & maman, mais ça, personne ne le sait, ou presque.

MessageSujet: Re: Y&M (+) Give your heart a break   Ven 17 Oct - 11:53


   
Yuna & Mahlia

Give your heart a break

Même mon métier exigeait de moi que je ne montre aucune émotion, sauf celles que les clients voulaient voir sur mon visage suite à leurs actes, et que je m’efforçais de faire la même chose au quotidien, encore plus en ce moment, puisque je voulais tout oublier, ne rien ressentir, surtout pas de douleur en ce moment, je ne pus m’empêcher de me sentir un peu coupable au moment où j’entendis Yuna affirmer qu’elle avait limite honte de ses propos précédents, puisqu’elle n’avait soi-disant pas à se plaindre ainsi comparativement à ce que je vivais. Ce n’était pas du tout ce que je cherchais par rapport à ce propos sarcastique, mais pas du tout. En fait, je ne cherchais aucune compassion; j’étais la seule coupable de ma situation et je n’avais pas besoin de qui que ce soit pour me plaindre. Bien sûr, mon quotidien n’avait rien de rose, mais après, ce n’était pas une raison pour faire en sorte qu’une inconnue se sente coupable par rapport à moi, qu’elle pense que je faisais pitié. Histoire de ne pas envenimer la situation encore plus, je repris un peu de sérieux, et je dis, dans un haussement d’épaules : « Vous n’avez pas à l’être. On ne peut pas comparer, je crois… » Effectivement, Yuna était probablement tout ce que je ne serais pas, en particulier une femme respectée. Je sentais que moi, jamais je ne pourrais être respectée de qui que ce soit. Je ne me respectais même plus moi-même, tellement je me sentais pathétique, en bas de l’échelle sociale, voire même pas du tout dans cette échelle sociale. Cependant, je ne souhaitais pas faire part de mes réflexions à la jeune femme, me doutant bien qu’elle avait mieux à entendre, et espérant surtout que nous pourrions changer de sujet éventuellement, puisque je n’étais pas là pour me sentir mal à l’aise. En revanche, Yuna poursuivit la discussion, me posant alors une question que je jugeais on ne peut plus personnelle. Cependant, probablement en raison de mon ivresse qui commençait à être non pas juste ressentie de ma part, mais visible pour les autres, je ne protestai pas, et je me contentai de dire : « De la quoi ? » calmement, même si cette phrase voulait en dire long. Effectivement, j’avais bien compris ce que Yuna avait dit, mais je voulais lui faire comprendre que pour moi, ça n’existait pas. Je ne pouvais même plus considérer ma propre fille comme ma famille, puisque celle-ci avait une autre famille, une famille qui était capable de prendre soin d’elle, contrairement à moi, même si je faisais tout mon possible pour m’en sortir, pour elle et personne d’autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

tu n'as pas encore de rang

messages : 88
date d'inscription : 18/08/2014
avatar : Yui Yoshioka
crédits : Tumblr
pseudo : Kaly

métier : PDG de la Tchernienko Inc
statut : Célibataire

MessageSujet: Re: Y&M (+) Give your heart a break   Ven 17 Oct - 12:43

Give Your Heart A Break
“Each meeting occurs at the precise moment for which it was meant. Usually, when it will have the greatest impact on our lives.”

Mahlia essaya de faire bonne figure mais le mal était fait. C’était surtout de sa faute, Yuna en était consciente aussi ne dit-elle rien. La petite blonde répondit par une autre question à la demande de la brune. Elle n’avait pas besoin d’en dire plus pour que Yuna comprenne ce qu’elle voulait dire par là. La famille adoptive de Maeve lui avait dit que Mahlia n’avait personne sur qui compter en Russie.
Elle opina donc de la tête et laissa tomber. De toute façon, ce n’était pas vraiment le lieu pour ce genre de conversation. Yuna ne savait pas encore comment elle allait lui révéler qui elle était mais comptait le faire dans un avenir proche. Bien qu’elles ne se soient pas beaucoup parlées, la jeune femme se sentait pleine de compassion pour Mahlia. Peut-être parce que la petite Maeve ressemblait énormément à sa maman. Ou bien peut-être est-ce parce que Yuna voulait faire quelque chose de plus pour améliorer la vie des personnes autour d’elle. Quelque chose qui ne serait pas en lien avec son père. Quelque chose par elle-même.

Yuna n’avait pas honte d’être la fille d’Aleksandr Tchernienko. C’était quelque chose dont elle était fière. Extrêmement fière même. Mais parfois tout au fond d’elle, la jeune femme ne pouvait s’empêcher de ne pas mériter tout ce qu’elle avait. Elle n’avait rien fait d’autre que d’avoir eu de la chance que le regard du magnat russe se soit posé sur elle. Elle n’avait rien construit par elle-même.
Elle avait vécut toute sa vie avec l’exemple de son père qui avait tout construit à partir de rien et peut-être qu’inconsciemment elle voulait en faire de même. Mais sans négliger ce que son père lui avait légué. Yuna avait des responsabilités et n’était pas du genre à les éviter. Mais elle voulait essayer de faire quelque chose qui n’avait aucun lien avec son père…

La japonaise gratifia sa voisine d’un grand sourire et lui dit

« Ok. On ne parle plus du tout de tout ça. Nous sommes ici pour nous évader alors évadons nous. Interdiction de parler boulot ou autres problèmes ! Pendant le temps que nous passerons ici, on se contentera de boire et de parler tous les autres sujets ! Vous en pensez quoi ? »

Demandant au barman d’apporter un cocktail à Mahlia, Yuna rajouta

« La première tournée est pour moi ! Cocktails parce que je n’arrive pas à boire de l’alcool pur. Et puis les cocktails sont nettement plus bons non ? »

copyright Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

tu n'as pas encore de rang

messages : 36
date d'inscription : 14/08/2014
avatar : Ashley Benson
crédits : (c) Bazzart & Tumblr
pseudo : Mayiie

métier : Prostituée à la Rose Rouge
statut : Divorcée & maman, mais ça, personne ne le sait, ou presque.

MessageSujet: Re: Y&M (+) Give your heart a break   Lun 20 Oct - 11:56


   
Yuna & Mahlia

Give your heart a break

D’une certaine façon, je fus soulagée que Yuna décide, du moins, dans l’immédiat, de ne pas ajouter quoi que ce soit concernant ma vie personnelle et mes problèmes. Pourquoi d’une certaine façon et pas totalement ? Parce que malgré tout, au fond de moi, je sentais bien que je n’étais pas en paix avec moi-même suite à cette conversation. En fait, je ne l’étais jamais, si je voulais être parfaitement honnête, mais là, c’était limite si je ne me sentais pas plus troublée que je l’étais quand j’étais entrée dans ce bar, alors que mon objectif premier était d’oublier mes problèmes, pas n’en faire surgir d’autres dans ma tête. Limite, peut-être pourrais-je blâmer la jeune femme pour toute cette discussion, mais puisque je l’avais alimentée, je ne pouvais pas faire cela, ce serait juste malpoli, et ce serait me débarrasser de la première personne qui a la patience de m’écouter depuis longtemps, ce qui ne serait certainement pas très futé de ma part.

En revanche, puisque je ne voulais plus aborder ce sujet de conversation et que je ne savais pas du tout quoi dire par la suite, sauf des choses mélancoliques qui auraient tôt fait de rendre la discussion tout sauf intéressante. Finalement, ce fut Yuna qui reprit la parole en premier, et heureusement, elle changea complètement de sujet, proposant de ne plus penser à tout cela et s’évader un peu, parler d’autre chose. Même si je n’étais pas dans la meilleure humeur qui soit, je devais admettre que ce n’était pas du tout une mauvaise idée, même si c’était celle que j’avais eue dans un premier temps pour moi-même en sortant de la maison close un peu. Je n’allais certainement pas m’y opposer, quand même. Je finis alors par sourire un peu, hocher la tête, ce qui était un gros effort par rapport à l’air morose que j’abordais précédemment. Après, je n’étais pas la personne la plus enjouée du monde, c’était vrai, mais au moins, je n’avais pas dit non ou quoi que ce soit de péjoratif, n’est-ce pas ?

Puis, avant que je puisse dire quoi que ce soit d’autre, Yuna me commanda un cocktail. Je voulus m’y opposer, puisque j’en étais probablement à mon troisième verre de vodka, et les mélanges, ça ne me réussissait pas trop en temps normal, mais vu ses propos, je finis par m’y plier, surtout que pour le coup, je n’étais celle qui payait. Je haussai finalement les épaules, et je dis : « Je ne m’y connais pas vraiment, pour tout dire, mais pourquoi pas ? » Alors que je terminais de prononcer ces mots, le serveur arriva avec le dit cocktail, que je considérai du retard, légèrement intriguée. Je le pris entre mes mains, et je le levai un peu en direction de la jeune femme, et je dis : « Donc… À nos problèmes à oublier ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

tu n'as pas encore de rang

messages : 88
date d'inscription : 18/08/2014
avatar : Yui Yoshioka
crédits : Tumblr
pseudo : Kaly

métier : PDG de la Tchernienko Inc
statut : Célibataire

MessageSujet: Re: Y&M (+) Give your heart a break   Mer 22 Oct - 19:54

Give Your Heart A Break
“Each meeting occurs at the precise moment for which it was meant. Usually, when it will have the greatest impact on our lives.”

Yuna n’avait pas envie de continuer sur cette voie. De toute façon, si elle voulait dévoiler sa véritable identité à Mahlia, ce n’était ni le lieu ni le moment. Certes, elle ne savait pas encore par quel biais lui parler mais ce qui était sûr c’était que ce ne serait pas dans un endroit public. Et encore moins dans un bar comme celui-ci. Il y avait bien trop de monde, même à cette heure-ci de la journée. Et comme elle ne savait pas du tout comment allait réagir la jeune femme, Yuna ne voulait pas prendre le risque de créer un esclandre et de se retrouver à la une d’un quelconque tabloïd et ainsi mettre à mal son entreprise. Non pas qu’un événement puisse réellement jeter le discrédit sur la Tchernienko mais Yuna ne voulait pas que la boîte de son père puisse être mêlé de près ou de loin à ce genre de chose.
Elle ne savait pas encore quand mais la japonaise était bien décidée à parler sincèrement avec la maman de Maeve. Mais comme pour tout projet, Yuna avait besoin de d’abord construire un plan et envisager toutes les possibilités. Elle savait aussi qu’en ce moment cela risquait d’être un peu plus compliqué avec les dossiers qui étaient en cours dans l’entreprise. Sans compter le partenariat en vue avec la General Motors. Elle devait d’ailleurs rencontrer leur représentant début de semaine prochaine ce qui lui promettait encore de longues heures de travail en perspective puisqu’elle n’était pas du tout experte dans le domaine de l’automobile. Et il y avait aussi son enquête sur l’assassinat de son père… Elle espérait vraiment qu’avec Konohan, ils pourraient avancer. Elle n’avait pas éliminé la possibilité qu’il y soit mêlé d’une manière ou d’une autre. Le fait de l’avoir auprès d’elle lui permettrait de mieux le surveiller. « Garde tes amis près de toi et tes ennemis encore plus près », son père le lui avait toujours dit...

Poussant un petit soupir, elle se secoua un peu. Elle était là pour oublier ses soucis l’espace de quelques heures et elle comptait bien le faire. Sans cette rencontre inattendue avec Mahlia, jamais Yuna ne se serait laissée aller comme ça. Autant profiter de la présence de la jolie blonde pour essayer de se détendre un petit peu… C’est d’ailleurs ce qu’elle lui dit et sa voisine sembla d’accord. Le barman arriva enfin avec le cocktail. Mahlia souleva son verre vers Yuna et cette dernière la regarda avec un petit sourire.

« Vous allez voir ! », lui répondit-elle avec un petit clin d’œil

En tout cas Yuna préférait de loin les cocktails et espérait que la blonde ne soit pas déçue par ce qu’elle allait goûter.

« A nos problèmes à oublier », répéta-t-elle doucement en levant son verre.

Puis, elle cogna légèrement son verre contre celui de Mahlia….

copyright Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Y&M (+) Give your heart a break   

Revenir en haut Aller en bas
 

Y&M (+) Give your heart a break

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» how to break a heart (avery)
» scorpiana ▷ cause when a heart breaks no it don't break even.
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» Connaissez-vous Prison Break ?
» I'LL GIVE YOU ANYYYYYYYYYTHING, I'LL GIVE YOU ANY RING.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
blurred lines :: SAINT-PETERSBOURG :: NEVSKI :: CAVIAR BAR-