AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 That's what happens when a tornado meets a volcano. (Adrian&Nastasya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

tu n'as pas encore de rang

messages : 9
date d'inscription : 08/08/2014
avatar : Chace Crawford.
crédits : (c) liloo_59
pseudo : K.

métier : Mécanicien mais ce n'est qu'une couverture car il est en réalité mafieux.
statut : Célibataire, ou plus autant qu'avant.
les péchés mignons : Les jeux vidéos, la mécanique, les magnums, la petite blonde de la Rose Rouge.

MessageSujet: That's what happens when a tornado meets a volcano. (Adrian&Nastasya)   Ven 8 Aoû - 16:59


La Rose Rouge. Voilà un bon bout de temps qu’il n’avait plus mis les pieds face à cette bâtisse qui contenait un bon nombre de souvenirs pour Adrian. Il se demandait si Nastasya y travaillait encore… Eh non, il n’était pas venu dans le coin pour la voir elle, mais plutôt par obligation de travail. C’était une fois de plus la Bratva qui le contrôlait et qui le dirigeait. Après l’avoir éloigné de Saint-Pétersbourg pendant environ quatre mois, voilà qu’elle l’envoyait à la Rose Rouge, pour menacer un client, qui leur devait une somme d’argent colossale. Adrian eut un frisson en jetant un regard à l’une des fenêtres des nombreuses chambres du bordel. De là où il était, à l’extérieur, il ne pouvait rien voir, mais ça ne manquait pas de lui rappeler ses nuits avec sa belle blonde. Bordel, qu’est-ce qu’elle pouvait lui manquer… Il secoua la tête, se forçant à se concentrer sur sa mission. Il ne devait pas se laisser distraire. Un homme probablement âgé de la trentaine, assez grand mais pas autant qu’Adrian, et plutôt baraqué malgré une petite bedaine, quitta enfin la bâtisse, pour affronter la nuit sombre. C’était lui, le client que Staklar devait effrayer un peu, juste assez pour lui rappeler qu’il avait la mafia russe sur son dos. Ajustant son éternelle veste en cuir, Adrian se rapprocha peu à peu de l’entrée. Enfin, lorsque l’homme fut à portée de main, il le saisit par le col de son pull pour l’attirer à l’arrière de la Rose Rouge, là où ils seraient tranquille, dans un coin sombre. Evidemment, l’homme ne s’était pas attendu, ni même préparé à cette confrontation. Il avait encore la tête dans les nuages, à l’orgasme qu’il venait de recevoir grâce aux putes de la Rose Rouge. Ses réflexes étaient donc moindres, ce qui ennuyait Adrian. Il aurait aimé avoir un peu de challenge, un client qui aurait du répondant et qui le boxerait en retour. Comme une envie de se défouler. C’est pourquoi il laissa de l’avantage au mec, histoire d’avoir droit à un combat à peu près égal. Après plusieurs coups, Adrian, qui se montrait toujours silencieux durant son taf, immobilisa l’homme en le soulevant par son col. Au même moment, il entendit des pas résonner dans son dos. Un regard par-dessus son épaule lui indiqua qu’il s’agissait de… Nastasya. Comme par hasard. Il émit un léger grognement avant de relâcher l’homme, qui tomba à ses pieds. « Tire-toi d’ici. » gronda Adrian. Allez savoir à qui cette phrase était destinée… Nastasya, ou son client ? En tout cas, ce dernier ne fit pas répéter Staklar, puisqu’il détala dès qu’il put se relever. Adrian soupira, tout en faisant craquer ses articulations, au niveau du cou. Il se retourna, de manière à faire face à Nastasya, tout en appuyant son dos contre le mur de la Rose Rouge. Il fouilla un moment dans sa poche, à la recherche de son paquet de clopes bien sûr. Après s’en être grillé une, il inhala de la fumée, tandis que son regard rencontrait celui de Nastasya. C’était pas possible. Pas possible qu’elle devienne plus belle encore qu’elle ne l’était déjà… ! Adrian ouvrit la bouche un instant, mais rien ne vint. Il la ferma donc, conscient qu’il ne trouvait strictement rien à lui dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

tu n'as pas encore de rang

messages : 196
date d'inscription : 05/05/2014
avatar : Dianna Agron.
crédits : Freckless soth and belzébuth.
pseudo : Laura.

métier : Prostituée à la Rose Rouge.
statut : Célibataire.
les péchés mignons : La peinture, le chocolat chaud et un client en particulier.

MessageSujet: Re: That's what happens when a tornado meets a volcano. (Adrian&Nastasya)   Dim 10 Aoû - 21:06

Adrian ∞ Nastasya
That's what happens when a tornado meets a volcano.

Les nuits s’enchaînaient et se ressemblaient toutes. Elles étaient passées entre les draps des nombreux lits de la Rose Rouge, laissant de vulgaires inconnus profiter de son corps contre quelques billets. Nastasya jouait toujours son rôle de poupée à la perfection même si au fond, elle n'était jamais totalement là. A chaque fois, elle se mettait à chercher un quelconque point commun entre ses clients et lui, sans jamais en trouver un seul. Au final, elle devait se rendre à l'évidence ; ils n'étaient pas Adrian. Aucun d'entre eux. Pourtant, la blonde continuait de chercher, avec toujours cet espoir vain que peut-être il reviendrait, même après ces quatre mois d'absence. Au fond, elle détestait cet espoir qu'elle avait de le voir revenir alors même qu'elle devrait se contenter de le haïr et de ne plus jamais le revoir après cette façon qu'il avait eu de l'abandonner du jour au lendemain, alors même qu'elle avait tenu tête à son frère pour lui. Mais non, c'était plus fort qu'elle et elle ne parvenait pas à s'en empêcher. Cette nuit encore, alors qu'elle avait croisé le regard de son client, la prostituée s'était surprise à penser que son regard n'était pas assez bleu, avant de se reprendre sans pour autant parvenir à chasser cette pensée de son esprit pour le reste de la soirée. C'est décidé à rentrer chez elle pour se relaxer dans un bain chaud bien mérité que Nastasya franchit les portes de l'établissement. Alors qu'elle se dirigeait vers le parking pour retrouver sa voiture, des bruits venant de la ruelle juste à côté l'interpellèrent. Elle se doutait qu'il s'agissait d'une bagarre et pourtant, au lieu de faire demi-tour – ce qui aurait été bien plus prudent – elle s'aventura jusque celle-ci. Après tout, il pouvait très bien s'agir d'une des filles travaillant dans la maison close qui se faisait agresser, comme ça avait été le cas pour Elora et si c'était ça, elle voulait essayer de faire quelque chose pour l'aider. Néanmoins, lorsqu'elle arriva à la hauteur des deux silhouettes qu'elle avait aperçu.. La jeune femme s'arrêta net. Au début, elle crut à une sorte d'hallucination mais au final, il n'y avait pas de doute à avoir ; c'était Adrian qui était là, foutant une raclée à un pauvre type, probablement client de la Rose Rouge. Au début elle fut incapable de dire quoi que ce soit, comme sidérée par ce qu'elle avait devant les yeux. Nastasya le suivit des yeux tandis qu'il s'installait contre le mur lui faisant face et cette attitude, trop nonchalante au goût de la russe, eut le don de l'énerver et aussitôt, elle s'emballa. « Qu'est-ce que tu fous ici ? » Évidemment, le ton était loin d'être aimable ou doux au contraire, c'était bien plus froid et sec. Des questions, elle en avait des tas à poser. Tout se bousculait dans sa tête et rien n'avait vraiment de sens à ce moment là. Elle croisa ses bras sur sa poitrine pour aussitôt les laisser retomber le long de son corps, ne sachant même pas comment se tenir. « Et puis t'étais où, putain ? Tu t'es tiré pendant quatre foutus mois et là tu .. » Tout était tellement embrouillé dans son esprit qu'elle ne savait plus réellement quoi dire. D'autant plus que Nastasya était partagé entre l'envie de le gifler et de l'embrasser et pour cet effet qu'il semblait toujours avoir sur elle, elle détesta encore plus Adrian. « J'ai cru qu'il t'était arrivé quelque chose mais à ce que je vois, tu te portes très bien, alors tu m'expliques ? »
code by Silver Lungs

_________________
Feel like home.

I think i've walked too close to love and now i'm falling in. There's so many things this weary soul can't take. Maybe you just caught me by surprise the first time that i looked into your eyes.©️ belzébuth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

tu n'as pas encore de rang

messages : 9
date d'inscription : 08/08/2014
avatar : Chace Crawford.
crédits : (c) liloo_59
pseudo : K.

métier : Mécanicien mais ce n'est qu'une couverture car il est en réalité mafieux.
statut : Célibataire, ou plus autant qu'avant.
les péchés mignons : Les jeux vidéos, la mécanique, les magnums, la petite blonde de la Rose Rouge.

MessageSujet: Re: That's what happens when a tornado meets a volcano. (Adrian&Nastasya)   Dim 10 Aoû - 21:52

C’est vrai qu’il était parti comme un voleur. Du jour au lendemain, sans laisser aucune trace derrière lui. En même temps, c’était facile pour un homme comme Adrian de disparaître comme s’il n’avait jamais existé. Partout où il allait, il ne se liait que très peu aux gens. Le moins possible. Et à Saint-Pétersbourg, il avait finalement rencontré Nastasya. Celle qui était supposée n’être qu’une pute, était au final devenue la femme de ses rêves. Il s’était attaché à elle plus que de raison, et alors qu’ils avaient été sur le point de construire une vraie relation bien concrète ensemble, la Bratva l’avait éloigné d’elle. Adrian se demandait d’ailleurs si ce n’était pas volontaire de la part de l’organisation : ils avaient vu l’un de leurs éléments s’éloigner d’eux au profit d’une femme. Alors, ils n’avaient rien trouvé de mieux à faire que de la séparer d’elle, physiquement parlant. Parce que moralement, Adrian restait bel et bien attaché à elle. Enfin bon, le jeune homme se disait que la situation aurait pu être pire. La Bratva aurait très bien pu se débarrasser de Nastasya, afin de régler tous ces problèmes superficiels. Cette idée glaçait le sang d’Adrian, plus encore maintenant qu’il l’avait sous les yeux. Comme il fallait s’en doutait, elle se montrait dure et froide. Il pouvait bien la comprendre puisqu’à sa place, il aurait probablement pété un câble : se lever un beau jour, pour se rendre compte que Nastasya s’était évaporée. « Je promène mon ennui, tu ne la vois pas au bout de ma laisse ? » Le sarcasme évidemment… Adrian était rentré de ce voyage plus froid que jamais. La Bratva lui avait limite fait subir un lavage de cerveau, tout en lui offrant une promotion en prime. Il prenait du grade, à tel point qu’il devait à présent assumer un tatouage mystérieux à l’omoplate gauche. C’était le symbole comme quoi la Bratva s’ancrait en lui. Si auparavant, il avait eu un pied dans les sales affaires, maintenant, il y était enfoncé jusqu’au cou ! « Disons que… je me suis offert des vacances. » Ouais, Adrian était nonchalant. En vérité, il n’avait aucune idée de comment il devait se comporter avec elle. Bien qu’une voix lui soufflait d’aller la prendre dans ses bras, une autre, plus imposante, lui ordonnait de rester tranquille. Il se redressa finalement, écrasant le mégot de sa clope sous sa basket. « Tu te portes très bien aussi, à ce que je vois. Toujours pute ? » Son regard bleu se fit plus dur, plus perçant. Ils étaient revenus à la case départ : un Adrian mystérieux et colérique se dressait devant elle. Quant à Nastasya… elle restait cette poupée parfaite dont les hommes les plus vils, comme Adrian, abusaient d’elle. Il aurait voulu l’interroger sur Denys, la portée de son cancer. Puis il se souvint des mots de ce dernier… Il avait juste profité d’elle. Et il avait eu raison, apparemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

tu n'as pas encore de rang

messages : 196
date d'inscription : 05/05/2014
avatar : Dianna Agron.
crédits : Freckless soth and belzébuth.
pseudo : Laura.

métier : Prostituée à la Rose Rouge.
statut : Célibataire.
les péchés mignons : La peinture, le chocolat chaud et un client en particulier.

MessageSujet: Re: That's what happens when a tornado meets a volcano. (Adrian&Nastasya)   Lun 11 Aoû - 10:14


Forcément au début, quand Adrian avait tout bonnement disparu sans la moindre explication, Nastasya s'était imaginé les pires scénarios possibles. Après tout, il y avait toujours cette agression dont il avait été victime et dont elle ne savait strictement rien.. Peut-être que les choses étaient allées plus loin et qu'il ne s'en était pas tiré. Alors elle l'avait cherché, à commencer par le garage où il travaillait et où on lui dit simplement qu'il avait quitté la ville. Comme ça. La blonde avait du se faire une raison après quelques temps et il faut dire que le comportement de Denys n'avait rien arrangé. Son frère n'avait pas cessé de lui répéter que de toute façon, Adrian avait seulement voulu profiter d'elle et qu'après avoir eu ce qu'il voulait, il l'avait simplement abandonné. Alors à force, c'est ce qu'elle se mit à croire. Et à en juger par l'attitude qu'il avait ce soir là, la prostituée en vint à se dire que c'était réellement le cas. « Des vacances ? Et t'as pas jugé utile de me prévenir, c'est ça ? » La jeune femme serra sa mâchoire, agacée par son comportement et par ses propos. Le peu de self-control qu'elle avait encore vola en éclat lorsque Adrian l'insulta, aussi froid qu'il l'était au tout début de leur relation. Sauf que contrairement à leurs débuts, elle n'avait pas l'intention de se laisser faire. Ils avaient dépassé depuis bien longtemps les limites d'une simple relation client/prostituée alors elle n'allait certainement pas jouer la poupée obéissante comme elle devait le faire à la Rose Rouge. Alors sans réfléchir, Nastasya franchit les quelques pas les séparant, plus énervée que jamais, pour le gifler de la même façon qu'elle l'avait fait avec Denys quelques mois plus tôt, pour lui justement. Elle ne lui laissa même pas le temps de réagir, reprenant la parole aussitôt. « Denys avait raison, t'es qu'un pauvre type qui s'est bien foutu de ma gueule. » dit-elle tout en serrant les poings. Désormais, elle regrettait de ne pas avoir écouté son frère tout de suite et de s'être même disputé avec lui à cause d'Adrian. Néanmoins, elle ne s'arrêta pas là, bien décidé à se venger ou du moins, essayer. « Mais ouais t'as raison, je suis toujours une pute. T'inquiètes pas à ce sujet j'ai été bien occupée malgré ton absence. » lança la blonde, provocante. S'il y avait bien une chose qu'Adrian ne supportait pas lorsqu'ils étaient plus ou moins ensemble, c'était le fait que d'autres hommes puissent coucher avec elle alors sur le coup, parler de ça lui semblait être une bonne idée. Alors Nastasya continua sur sa lancée. « J'ai rencontré des tas de mecs bien plus virils et attirants que toi d'ailleurs.. Et j'ai pas besoin de simuler avec eux. » ajouta-t-elle sans le lâcher du regard. Évidemment, rien de tout cela n'était vrai mais peu importait ; elle semblait décider à tenter d'atteindre Adrian par tous les moyens possible.

_________________
Feel like home.

I think i've walked too close to love and now i'm falling in. There's so many things this weary soul can't take. Maybe you just caught me by surprise the first time that i looked into your eyes.©️ belzébuth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

tu n'as pas encore de rang

messages : 9
date d'inscription : 08/08/2014
avatar : Chace Crawford.
crédits : (c) liloo_59
pseudo : K.

métier : Mécanicien mais ce n'est qu'une couverture car il est en réalité mafieux.
statut : Célibataire, ou plus autant qu'avant.
les péchés mignons : Les jeux vidéos, la mécanique, les magnums, la petite blonde de la Rose Rouge.

MessageSujet: Re: That's what happens when a tornado meets a volcano. (Adrian&Nastasya)   Lun 11 Aoû - 10:49

Au moment où la main de Nastasya s’abattit sur son visage avec force, Adrian contracta la mâchoire. Le simple fait qu’il ait endurci sa joue à ce moment-là avait dû avoir un effet ricochet lors de l’impact, de façon à ce que la jeune femme ait mal elle aussi, en retour. Bordel, elle était même parvenue à le griffer un peu… Ca lançait, mais Adrian se fit violence pour ne pas porter une main à sa joue endolorie. Il soutint le regard de Nastasya, la défiant presque. Son bleu provoquait son joli vert à elle. Ils étaient bien plus proches à présent, si bien qu’elle devait lever la tête et lui, il devait pencher la sienne. Pour que la blondinette en vienne à le gifler, il fallait qu’elle soit sacrément remontée ! « Mais pourquoi te prévenir ?! Tu m’aurais dit quoi ce jour-là de toute façon ? » Adrian avait songé à de nombreux scénarios d’au revoir, et la solution qui lui avait parue être la plus simple avait été qu’il s’en aille sans même la prévenir. Comme un lâche en fait. Il n’avait pas voulu avoir à lui dire où il allait, ni même pourquoi. Et puis, ce jour-là, il ne savait pas encore si un retour à St Pétersbourg aurait été envisageable. Il n’avait pas eu le courage d’aller l’affronter, lui-même attristé par le fait de se séparer d’elle. Pourquoi accepter de s’en aller, dans ce cas ? L’argent, tout simplement. La Bratva lui proposait un revenu nettement meilleur. Sa situation était bien plus aisée et plus posée. Mais au final, il avait perdu sa Nastasya. « Puisqu’on en parle, ton cher et tendre frère n’est toujours pas au courant de tes… activités, c’est ça ? » Une lueur sournoise éclairait à présent le regard d’Adrian. Lui faire du chantage… pourquoi pas, après tout. C’était une idée qui devenait de plus en plus alléchante, à mesure que Nastasya se montrait exécrable envers lui. Oh oui, il était toujours un homme aussi jaloux. Sa carapace de mec froid se fissura, assez pour laisser entrevoir l’Adrian qu’elle connaissait si bien. Son regard restait dur, mais pas que. Il y’avait une autre lueur, de tristesse, probablement, même s’il aurait voulu ne rien montrer. « La différence, c’est que moi, je ne te baisais pas. » Sa mâchoire, tout comme ses poings, se contractèrent. Adrian avait toujours su que Nastasya finirait par le briser, d’une façon ou d’une autre, et ce jour était finalement arrivé. Qu’elle remette ainsi en question tout leur moment intime ne lui donnait qu’une envie : celle d’abattre son poing dans le mur. Ce qu’il fit finalement, en s’énervant de plus belle : « Moi, je te faisais l’amour. Ce qui est nettement différent ! » Il ne faisait que réemployer ses propres mots après tout… Ce qu’ils avaient eu était incomparable. Ca avait été unique, et aucun autre client ne pourrait le remplacer. Du moins, il essayait de s’en convaincre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

tu n'as pas encore de rang

messages : 196
date d'inscription : 05/05/2014
avatar : Dianna Agron.
crédits : Freckless soth and belzébuth.
pseudo : Laura.

métier : Prostituée à la Rose Rouge.
statut : Célibataire.
les péchés mignons : La peinture, le chocolat chaud et un client en particulier.

MessageSujet: Re: That's what happens when a tornado meets a volcano. (Adrian&Nastasya)   Mar 12 Aoû - 20:53


« Je sais pas mais en tout cas, j'aurais pas passé mes journées à m'imaginer le pire sur ce qui avait pu t'arriver. » C'était cette incertitude qui avait été le plus horrible pour Nastasya. Elle ne savait rien des raisons pour lesquelles Adrian avait quitté la ville et ça l'avait tourmenté des jours durant. Pour autant il était vrai qu'elle ne savait pas ce qu'elle lui aurait dit s'il était venu lui annoncer comme ça qu'il partait. Peut-être l'aurait-elle mieux vécu ou peut-être pas ; de toute façon, c'était fait et il était inutile de s'imaginer les différentes façons dont les choses auraient pu tourner. Ça, elle l'avait déjà fait ces derniers mois alors.. Lorsque le russe évoqua son frère, son sang ne fit qu'un tour. La blonde ignorait s'il la faisait sérieusement chanter ou s'il désirait uniquement lui faire peur mais en tout cas, une vague de panique l'envahit. Si Denys apprenait ce qu'elle faisait, il ne lui pardonnerait probablement pas, quand bien même elle faisait ça pour lui. « Tu veux aller lui dire, peut-être ? Vas-y, vas lui raconter comment t'as utilisé sa petite sœur dans un bordel, il va être ravi. » Malgré ses propos, Nastasya était inquiète comme en témoignait cette lueur d'incertitude qui brillait dans son regard. Peut-être qu'elle ne prenait pas assez au sérieux cette menace mais elle tenait à garder la face. Elle ignorait ce qu'Adrian espérait en lui balançant ça mais elle n'allait certainement pas se mettre à le supplier de garder le secret. En revanche, la réaction qu'il eut ensuite le déstabilisa bien plus. La prostituée s'attendait à d'autres insultes, pas à ce qu'il utiliser ses propres mots, mots qu'elle avait employé pour lui faire comprendre à quel point il était différent de ses autres clients. Et puis il y avait cette impression qu'elle avait d'apercevoir en partie son Adrian, celui qu'elle connaissait et non pas cet homme froid face auquel elle s'était retrouvée au tout début de leur relation. Alors de nouveau, Nastasya ne savait plus vraiment sur quel pied danser avec lui. Une partie d'elle même voulait tenter d'apaiser les choses pour simplement profiter du fait que le mécanicien soit de retour.. Mais elle ne pouvait pas parce qu'elle lui en voulait toujours de l'avoir quitté sans explication et que la blonde voulait lui faire payer ce départ. « Tu penses vraiment que c'était si différent ? » Elle croisa ses bras sur sa poitrine, déterminée à ne pas flancher. « Ça l'était pas. C'était rien d'autre que du sexe, comme avec les autres. Dire qu'on faisait l'amour c'est qu'une connerie. Comme toute notre relation en fait. » La jeune femme faisait de son mieux pour avoir l'air impassible, sans grand succès. Ce n'était pas étonnant ; elle aussi ça la blessait de devoir démonter ce qu'ils avaient vécu alors même que c'était ce qui l'avait rendu heureuse aussi longtemps que ça avait duré. Alors garder la tête froide en même temps.. C'était impossible. « Alors c'est plus la peine que tu fasses semblant d'en avoir quelque chose à foutre maintenant, tu peux aller te trouver une autre pute à faire espérer parce que c'est pour ça que t'es là, non ? » Ou du moins en le voyant dans cette ruelle juste à côté de la Rose Rouge, c'était ce que Nastasya s'était mis à penser, occultant presque la présence de cet homme avec lequel il se battait avant son arrivée.

_________________
Feel like home.

I think i've walked too close to love and now i'm falling in. There's so many things this weary soul can't take. Maybe you just caught me by surprise the first time that i looked into your eyes.©️ belzébuth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

tu n'as pas encore de rang

messages : 9
date d'inscription : 08/08/2014
avatar : Chace Crawford.
crédits : (c) liloo_59
pseudo : K.

métier : Mécanicien mais ce n'est qu'une couverture car il est en réalité mafieux.
statut : Célibataire, ou plus autant qu'avant.
les péchés mignons : Les jeux vidéos, la mécanique, les magnums, la petite blonde de la Rose Rouge.

MessageSujet: Re: That's what happens when a tornado meets a volcano. (Adrian&Nastasya)   Mar 12 Aoû - 21:30

« Je vais me faire un plaisir d’aller le lui dire, t’en fais pas pour ça. » répondit Adrian, sans flancher. Nastasya jouait la forte tête… Tant pis pour elle, elle verrait de quoi le russe était réellement capable. Ce n’était pas son genre de faire la balance comme ça, en se mêlant des affaires des autres, et il n’avait de toute façon rien à y gagner. Cependant, il savait qu’il pourrait se servir de cette information comme d’une certaine forme de pouvoir sur Nastasya. Elle ne le considérait plus comme un client, mais avec ce chantage, Adrian comptait retrouver cette espèce de respect qu’elle lui vouait auparavant. Vint alors le sujet extrêmement épineux. Nastasya et ses clients. Les autres et elle. En disant que les choses étaient différentes entre eux, Adrian essayait surtout de se rassurer lui-même, comme si le fait d’avouer ces paroles à haute voix pouvait rendre la chose concrète. Il aurait pu lui souffler un ‘je t’aime’, ça aurait été la même chose. Alors forcément, la réaction de la belle eut de quoi le vexer. Pire encore, elle le blessa, et le russe tenta de garder la tête haute. Néanmoins, il craqua : suffisamment pour balancer son poing gauche bien serré dans le mur. L’impact lui fit un mal de chien, mais disons que c’était rien en comparaison avec cet affrontement avec Nastasya. Un grognement sourd s’échappa de sa gorge, tandis qu’il laissait son bras retomber le long de son corps. En fait, jamais il ne pourrait prétendre que toute cette relation n’avait eu aucune signification pour lui. Adrian était incapable de dire à Nastasya qu’elle ne valait rien pour lui, même si c’était pour mentir. Alors, il pensait que la réciproque était vraie. Il se disait que si lui n’était pas capable d’une telle chose, ce serait aussi le cas de Nastasya. Conclusion : elle lui balançait aujourd’hui la vérité toute crue, et non un quelconque baratin destiné à le blesser. En gros, oui, il croyait à tout ce qu’elle pouvait lui dire concernant leurs moments ensembles. Il se mit à la croire, ce qui le plongea directement dans la colère, et le dégoût de s’être fait avoir. « Pourquoi tu m’as fait croire tout ça alors ? » Le ton était haineux. Adrian lui en voulait à un point qu’elle n’imaginait même pas. « T’as joué au même jeu que Julia. » cracha-t-il, incapable de calmer sa fureur. Oui il avait quitté la ville sans rien lui dire, son tort était là. Cependant, la distance n’avait rien changé à ses sentiments, si ce n’est qu’ils étaient à présent renforcés. « T’es vraiment conne, si c’est vraiment ce que tu penses de moi. Et puis, t’es mal placée pour parler de ‘faire semblant’, vu qu’apparemment, t’hésitais pas à simuler avec moi. » Adrian plia et déplia ses doigts enflés. Fébrilement, il fouilla ses poches, à la recherche d’une nouvelle clope. Il en avait besoin pour se détendre, mais la première bouffée, comme les suivantes, ne lui firent aucun effet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

tu n'as pas encore de rang

messages : 196
date d'inscription : 05/05/2014
avatar : Dianna Agron.
crédits : Freckless soth and belzébuth.
pseudo : Laura.

métier : Prostituée à la Rose Rouge.
statut : Célibataire.
les péchés mignons : La peinture, le chocolat chaud et un client en particulier.

MessageSujet: Re: That's what happens when a tornado meets a volcano. (Adrian&Nastasya)   Dim 24 Aoû - 21:43


Évidemment, Adrian lui avait manqué alors Nastasya aurait préféré que les choses se passent autrement. Et ça aurait pu être le cas, si elle ne s'était pas mis à faire comme si leur histoire ne représentait rien pour elle alors que c'était tout le contraire. C'était assez idiot sans doute mais elle était blessée et surtout, elle craignait retomber dans ses bras pour qu'au final il ne l'abandonne à nouveau. Donc automatiquement, elle avait chercher à le blesser à son tour, réaction assez puérile et vicieuse mais qui lui semblait totalement justifiée. Pour autant, la blonde fut incapable d'affronter son regard, sachant pertinemment qu'elle ne tiendrait pas longtemps si elle voyait que ses propos le blessaient réellement. Assez contradictoire au final.. Elle ne répondit même pas lorsque le russe l'interrogea, se contenant de hausser les épaules. Elle releva tout de même la tête lorsqu'il la compara à son ex, énervée à cette idée. « J'ai rien à voir avec elle alors évite de nous comparer. » Pourtant cette comparaison pouvait sembler juste du point de vue d'Adrian puisque apparemment, il croyait tout ce que Nastasya pouvait dire. En tout cas, qu'il croit si facilement qu'elle se soit servie de lui étonnait la jeune femme qui ne voyait absolument pas pourquoi elle aurait fait ça et ce qu'elle aurait pu en retirer. Finalement, elle n'était pas une si mauvaise menteuse que ça. « Ouais c'est ça, je suis conne mais tu l'es autant faut croire ou alors, tu me connais juste pas du tout. » Si c'était le cas, il aurait su qu'elle mentait parce qu'elle était blessée et surtout, qu'elle pensait que lui n'avait rien fait d'autre que la baratiner. La prostituée ne voyait pas pourquoi il l'avait quitté pendant ces longs mois s'il l'avait véritablement aimé, d'autant plus qu'Adrian n'avait même pas voulu lui expliquer les raisons de son départ quand elle l'avait interrogé. Alors forcément, elle remettait tout en doute. « Si t'es pas là pour ça, qu'est-ce que tu fais ici alors ? » A vrai dire, Nastasya n'attendait pas vraiment de réponse. Depuis tout à l'heure, il n'avait de cesse d'esquiver ses questions avec succès alors ça n'allait probablement pas changé maintenant. Enfin elle essayait quand même, assez perdue par la façon dont le mécanicien agissait. « T'aurais réagi comment si je m'étais tirée pendant quatre mois sans te donner de nouvelle ? Et si en plus à mon retour, j'expliquais rien et je me foutais de toi comme tu le fais là ? » demanda-t-elle enfin. A sa place, Adrian n'aurait probablement pas apprécié non plus et lui en aurait sans doute voulu. La blonde laissa retomber ses bras le long de son corps, agacée et exténuée à la fois. C'était comme si tous les progrès effectués dans leur relation étaient réduits à néant et qu'ils en étaient revenus au point de départ, ce qui l'agaçait plus qu'autre chose.


_________________
Feel like home.

I think i've walked too close to love and now i'm falling in. There's so many things this weary soul can't take. Maybe you just caught me by surprise the first time that i looked into your eyes.©️ belzébuth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: That's what happens when a tornado meets a volcano. (Adrian&Nastasya)   

Revenir en haut Aller en bas
 

That's what happens when a tornado meets a volcano. (Adrian&Nastasya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» alexis Δ maybe that's what happens when a tornado meets a volcano
» a tornado flew around my room before you came✝gaspard
» Fergus Roland Finucane
» Kelly Kelly & Eve Vs Maryse & Velvet Sky
» Maryse Ouellet Vs Michelle Mccool Vs Angelina Love

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
blurred lines :: LA ROSE ROUGE :: GROUND FLOOR-