AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 J'sens qu'on va pas être coupains. (Alekseï)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Assistant de Dieu.

messages : 680
date d'inscription : 04/06/2014
avatar : sam claflin
crédits : tumblr
pseudo : thethirdeye

métier : homme d'affaires et actionnaire d'une boîte d'escort girls.
statut : coureur de jupons
les péchés mignons : l'argent, le jeu, la photo et les voyages et surtout, le sarcasme!

MessageSujet: J'sens qu'on va pas être coupains. (Alekseï)   Dim 27 Juil - 17:56

Le temps passant, mes voyages vers St-Pétersbourg se faisaient de plus en plus réguliers. Cela faisait presque cinq ans maintenant que je passais ma vie dans des hôtels, et le besoin d'un chez soi se faisait de plus en plus ressentir. Et de ce fait vint très vite pour moi l'obligation d'acheter, ou tout du moins, de louer un appartement sur place. En premier lieu, j'avais cru que cette envie de s'installer n'était que passagère ; je m'étais cru baroudeur, l'homme séducteur par excellence, celui qui change d'habitat tous les soirs, et pour la bonne raison que chaque soir c'est à une autre qu'il offre le don de son corps. Mais il fallut se rendre à l'évidence; je m'épuisais de ce va et vient sans cesse, de cette mouvance infinie. J'avais donc tout récemment commencé mes recherches dans les annonces papier et internet, et je visitais chaque week-end deux à trois appartements. Pour l'instance, elles étaient toutes infructueuses, et je commençais à désespérer. Etais-je trop difficile ? N'avais-je pas de chance ? L'appartement fait pour moi n'existait-il pas ? Telles étaient les questions qui me hantaient depuis un mois maintenant, jour et nuit, m'en faisant presque oublier les femmes (rendez-vous compte!). Aujourd'hui, nous étions samedi, début d'après-midi, et j'étais en route pour une nouvelle visite, croisant les doigts pour que celle-ci soit la bonne.

Arrivé sur place, je montais rapidement les marches menant à l'appartement en question, constatant que j'étais quelque peu en retard. Sur le palier, deux hommes discutaient déjà. Je me présentais à chacun d'eux, avec mon sourire carnassier d'hommes d'affaires. Poli, mais imposant ; c'est ce que mon métier m'avait appris. Je compris bien vite qu'un des deux hommes était également visiteur, et que le plus large des deux (si je peux m'exprimer ainsi), était le propriétaire de l'appartement. C'est dans un silence ponctué des remarques du proprio' que se déroula la visite ; "et ici, la salle de bain. Pas grand'chose à dire, tout ce qu'il y a de plus fonctionnel", " et par là, le salon, qui est indéniablement l'avantage du lieu. Spacieux, lumineux.." Mouais, beaucoup trop de poésie pour un appartement qui valait pas tant le coup que ça. Je sentais une certaine tension chez le propriétaire, et il nous en exposa la raison après visite, lorsqu'il nous raccompagne à l'entrée. Pour ma part, j'étais un peu déçu, encore un échec. « - Z'êtes réglo, hein ?! » Voyant nos mines déconfites, au second visiteur et moi, il ajouta : « - Nan pasque la dernière, c'était qu'une vulgaire putain. Vous comprendrez que quand j'ai appris ça, j'l'ai jetée illico d'ici ! Non, mais sans rire, et puis quoi ? Ca s'trouve elle a le sida ou je ne sais quoi d'autre... »

Pas très éduqué le proprio, mais je comprenais sans mal ses craintes. Comment avoir confiance en une femme de si basse extraction ? Un jour elle pouvait partir, et vous laisser avec un loyer impayé sur le dos. Non, franchement, on ne louait pas à n'importe qui! J'acquiesçais, rieur. « - Vous avez bien raison ! Et puis, pas terrible, pour la réputation du coin... Qui s'installerait en face d'une péripatéticienne ? Et pour le bruit, ça doit pas être terrible... » Ce n'est qu'en terminant ma phrase que je sentis les traits du second visiteur se figer, et je l'observais alors pour la première fois depuis le début de la visite...

_________________

» Would you believe me
If I said I'd never lie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

J'sens qu'on va pas être coupains. (Alekseï)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le début d'un amour... à sens unique ! [ PV Anna ]
» SOS RPG[à sens unique]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» Un amour à sens unique
» Rêve Ephémère ... Je trouverai un sens a ma vie ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
blurred lines :: SAINT-PETERSBOURG :: NEVSKI :: COFFEE SHOP-