AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 C'est quand on s'y attend le moins, que les plus belles choses arrivent. - Ft. Alena Lavrova

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: C'est quand on s'y attend le moins, que les plus belles choses arrivent. - Ft. Alena Lavrova   Lun 21 Juil - 17:56

C'est quand on s'y attend le moins, que les plus belles choses arrivent.
Alena ∞ Tanya
Bien souvent, après avoir fini mes travaux, je quitte l'atelier en attendant l'heure de partir. Tous savent où me trouver s'ils en ont besoin. Dans un coin du bar, sur une petite table reculée. A l'abri des regards, dan un tout autre monde. Mon monde. Celui où la prostitution n'a pas sa place, où les corps sont constamment vêtus de mes créations les plus personnelles. En effet, en sirotant un verre de jus de fruit, ou un thé, selon le temps qu'il fait à l'extérieur et mon humeur, je remplis des pages de carnets de croquis pendant parfois plusieurs heures, quitte à être en retard pour récupérer ma sœur à l'école.
Mon imagination m'emporte à des lieues de Saint-Pétersbourg. De nouveau, je suis à Londres, pleine de vie et d'idées et je visualise des tas de textures, de couleurs, de motifs différents. C'est comme être dans une galerie n'ayant pour finitude que les limites de mon imagination. Parfois, s'en est presque effrayant de voir tout ce que l'on peut sortir de notre esprit. Mais il m'arrive d'être déçue. Notamment lorsque je reviens à la triste réalité. Pas de taffetas, ni de jupes avec un volume excessif, non. Chemises, bustiers, déshabillés. C'est ce qu'est mon travail ici. J'ai l'impression d'être une fourmis ouvrière, une anonyme dans la foule, d'être dénué de tout talent artistique. Le sens des responsabilités apaise alors mes regrets et je me dis que je n'ai pas le choix. Que je n'ai pas d'autres propositions d'emplois. Et que les choses ne vont pas aller en s'arrangeant avec l'enfant que je porte depuis plusieurs semaines à présent.

Si on m'avait dit que ma vie serait à ce point compliquée, jamais je n'y aurais cru. Et pourtant, c'est arrivé. Terminant mon jus de fraise - oui, je sais, la fraise est ce qui me fait le plus envie, fichu cliché de femme enceinte - je pense à Ezra que je n'ai pas croisé depuis un moment. Je ne sais pas comment nous définir, je ne sais pas comment avoir confiance en lui qui est si changeant, à la fois tendre et sauvage, doux et distant. Ajoutons à cela mes hormones chamboulées, et mon esprit est totalement embrumé. Si embrumé, que je ne reconnais pas tout de suite la femme entrant dans le bar. Ce n'est qu'en me sortant de ma rêverie que je me rends compte qu'il s'agit d'Alena. J'ai toujours admiré son travail et rêvé d'avoir la reconnaissance qu'elle a, un jour. Je lui adresse un sourire poli, avant de baisser de nouveau les yeux sur mes croquis.
   
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

tu n'as pas encore de rang

messages : 122
date d'inscription : 09/07/2014
avatar : Dita Von Teese
crédits : Shiya :3
pseudo : Yelena.

métier : Créatrice de mode et patronne de sa propre marque.
statut : mariée sans fidélité.
les péchés mignons : la gastronomie, les jolie jeunes filles, le foie gras, le vin blanc, les fruits rouges.

MessageSujet: Re: C'est quand on s'y attend le moins, que les plus belles choses arrivent. - Ft. Alena Lavrova   Lun 28 Juil - 0:42

ALENA ∞ TANYA

Ce n'était pas dans mes habitudes de me rendre à la Rose Rouge durant l'après-midi. C'est pourtant ce que j'avais prévu pour aujourd'hui. Non pas parce que j'avais une envie telle que je ne pouvais attendre jusqu'au soir mais plutôt pour des besoins professionnels. J'étais toujours à la recherche de nouveaux talents et il me semblait que j'en avais eu un devant mes yeux depuis un petit moment déjà. Je ne l'avais pas remarqué directement car lorsque je prenais du bon temps dans la maison close, je ne réfléchissait pas forcément de manière professionnelle. J'avais toujours admiré la beauté des danseuses et les tenues qu'elles arboraient magnifiaient leur beauté. Je les avais longtemps vu comme un tout et pas comme une danseuse portant une tenue due à quelqu'un de talentueux. Mais après une nuit en compagnie de Tasya, j'avais ramassé ses vêtements éparpillés au sol et les avais observés avec attention. La finition était absolument impeccable et cela faisait plaisir à voir. La Rose Rouge avait les moyens de s'offrir un travail parfait et ne s'en privait pas.

Je savais qu'une styliste était attachée à la maison et je m'étais renseignée à son compte. Tanya Liamine. Une jeune femme pleine d'ambition qui méritait qu'on lui donne sa chance. Je m'étais amusée à me renseigner sur elle. Je ne collaborais jamais avec des inconnus. Je me doutais que la maison close n'était pas son lieu de travail rêvé. Ça ne l'était sûrement pour tous ces auxiliaires dont la prostitution n'était pas l'activité principale. Ils avaient atterri là et se mêlaient à se milieu de débauche sans eux-même vouloir se débaucher. Personnellement, je n'avais aucun problème avec la prostitution et n'avait pas honte de mon passé. Passé dont la prostitution faisait partie. J'étais toutefois heureuse d'avoir une glorieuse carrière dans un autre domaine. J'avais d'ailleurs une aversion pour pour les individus sans ambition. A la Rose Rouge par exemple, je n'avais jamais été attirée par ces jeunes filles désenchantées, coincée là pour des problèmes de drogues. Ces femmes qui ne savaient pas se prendre en main. Qui n'avaient aucun amour propre. J'aimais les âmes fortes.

Arrivées, à la maison close, je me dirigeai vers le bar où l'on m'avait indiqué que je trouverais mademoiselle Liamine. Elle était à cette petite table dans un coin. Les personnes aux alentours me toisaient étrangement, étonnés de me croiser si tôt dans la journée. Lentement mais sûrement, je m'avançai vers elle. Ma démarche étaient assurée et je pris le temps de poser chaque pied devant l'autre. La jeune femme releva la tête et m'adressa un sourire poli avant de replonger dans son croquis. Sans cesser de la regarder, je me vins me placer face à elle. Son croquis était fort joli et intéressant. Son tracé était fin et défini. Alors qu'elle ne réagissait pas à ma présence qu'elle avait peut-être déjà oubliée, je posai ma le bout de mes doigts écartés sur sa feuille. Elle releva la pointe de son crayon et j'en profitai pour faire pivoter la bout de papier pour mieux voir le dessin. « C'est un très bon croquis que tu nous dessines là.»  Ma voix était calme et flatteuse. J'avais de la hauteur vis-à-vis de son visage mais je voulais me montrer plaisante avec elle. « Tu sais, j'admire beaucoup ton travail. » Je pris la liberté de la tutoyer sans vouloir me montrer hautaine. J'espérais qu'elle ne prendrait pas le parti de me tutoyer à son tour mais qu'elle l'oserait à l'avenir en cas de collaboration fructueuse.
code by Silver Lungs

_________________
Stars can't shine without darkness
"You spend your whole life stuck in the labyrinth, thinking about how you’ll escape one day, and how awesome it will be, and imagining that future keeps you going, but you never do it. You just use the future to escape the present."


Dernière édition par Alena Lavrova le Ven 1 Aoû - 12:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: C'est quand on s'y attend le moins, que les plus belles choses arrivent. - Ft. Alena Lavrova   Jeu 31 Juil - 17:12

C'est quand on s'y attend le moins, que les plus belles choses arrivent.
Alena ∞ Tanya

Si un jour on m'avait dit que se serait au fond du bar d'un bordel qu'une des stylistes que j'admire me ferait mon premier compliment de par un professionnel, je n'y aurais jamais cru. A l'époque où je me suis mise à apprécier le travail d'Alena Lavrova, je n'étais pas encore majeure. Son sens du style est inné et l'habite depuis toujours il semblerait. En ville, elle est une référence indémodable, toujours dans l'air du temps, et apportant constamment un petit quelque chose en plus, sa touche personnelle. Je suis légèrement surprise qu'elle vienne jusqu'à moi ainsi, au plein milieu de la journée. Arrivant ici, j'ai appris qu'un grand nombre de personnalités viennent dépenser des sommes astronomiques à la Rose Rouge. Je savais qu'elle était l'une d'entre eux, mais ne l'avait jamais croisée jusqu'alors. Je me demande ce qu'elle fait ici en plein jour, et pourquoi elle n'est pas en charmante compagnie, mais me retient de faire une remarque. « Merci. » Je lui réponds calmement, taisant le fait que c'est bien beau mais que ça restera qu'un croquis au fond. Puis, finalement, prise d'une impulsion à sans doute mettre sur le compte des hormones je le dis « Je ne pourrais certainement pas le rendre réel, toutefois. » J'espère ne pas avoir eu l'air triste, je ne veux pas que l'on s'apitoie sur mon sort. C'est juste la vérité. « C'est gentil. Je trouve le votre exceptionnel, et j'aimerais avoir un jour autant de talent que vous, pour être honnête. Votre dernière collection était très innovante, et inspirante pour les personnes comme moi. » Avec tant de talent, je ne serais plus forcée de rester là. N'importe qui me prendrait avec un salaire décent pour que je puisse m'occuper de mon frère, de ma soeur, et de mon enfant à naitre. Je retiens une grimace lorsqu'une nausée me perturbe. Ma grossesse n'a de cesse de revenir se manifester dès lors que je commence à avoir une quelconque ambition.
   
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

tu n'as pas encore de rang

messages : 122
date d'inscription : 09/07/2014
avatar : Dita Von Teese
crédits : Shiya :3
pseudo : Yelena.

métier : Créatrice de mode et patronne de sa propre marque.
statut : mariée sans fidélité.
les péchés mignons : la gastronomie, les jolie jeunes filles, le foie gras, le vin blanc, les fruits rouges.

MessageSujet: Re: C'est quand on s'y attend le moins, que les plus belles choses arrivent. - Ft. Alena Lavrova   Sam 2 Aoû - 23:49

ALENA ∞ TANYA

La jeune femme accepta calmement mon compliment. Elle se contenta d'un simple merci et cela me suffit. J'espérais qu'elle n'en resterais pas là. Et je ne du pas attendre longtemps car elle se décida à me parler plus ouvertement.  « Je ne pourrais certainement pas le rendre réel, toutefois. » Je fus étonnée d'une telle confession. Elle laissait paraître une part de son désespoir. Une part de faiblesse. Je n'avais jamais été pessimiste moi-même. C'est en croyant et avec une attitude positive que l'on accomplissait des exploits. Mais je n'allais pas m'arrêter à une simple remarque de sa part et revenir sur ma décision. J'affichai un sourire en coin en pensant au fait que si, elle pourrait peut-être le rendre réel. Lorsque je lui exprimai mon admiration, elle répondit une nouvelle fois très sobrement avant de se mettre à complimenter mon travail. C'était mignon de la voir ainsi me mettre sur un piédestal telle une enfant face à son idole. Elle ne semblait pas pouvoir imaginer, quelque part dans son cerveau, atteindre un jour mon niveau. C'était dommage mais je savais pertinemment qu'il ne lui suffirait que d'un coup de pouce. Et ce coup de pouce, j'allais le lui apporter. J'espérais qu'elle ne se freinerait pas en refusant ma proposition.

J'interrompis mes pensées. « J'apprécie le compliment et l'attention que tu portes à mon travail.  » J'appréciais fortement les individus qui prenait le temps d'étudier les collections de créateurs et de les analyser, de les voir comme un tout et une multitude de pièces uniques à la fois. Qui avaient conscience de l'évolution que traversait une marque au fil des années et des saisons, lorsque le créateur faisait son travail correctement. Qui savaient détecter les influences reçues aussi bien que les pièces qui innovaient de plein pied. Moi-même je m'efforçais d'avoir une telle vision éclairées lorsque je me trouvais face au travail d'un compère, ou d'un concurrent. C'était l'art qu'il fallait admirer. « Mais tu dois sûrement t'en douter, un tel travail ne peut être l'œuvre d'une seule personne. A mon grand regret, il est vrai. » Je ne pouvais en effet offrir un tel panel de créations à moi seule. La collection haute couture était presque essentiellement imaginée, dessinée et mise en place par ma personne mais pour ce qui était du prêt-à-porter, je me devais d'accepter de l'aide et d'apprécier des apports extérieurs. « J'ai une équipe très talentueuse qui travaille sur les créations. Ils suivent mes idées fondamentales tout en apportant du leur. Nous travaillons ensemble pour sortir le meilleur de cette marque. Bien sûr, rien ne sort de l'atelier sans mon accord et je fais toujours des changements de dernière minute. Mais je suis sûre que tu savais déjà comment tout cela. » Assez parlé. Je m'étais lancé dans un monologue et je devais cesser de jouer. Je pris la liberté de m'asseoir face à elle. Et j'en vins finalement à ce pour quoi j'étais venue. Je fis attention à bien capter son regard pour qu'elle mesure l'importance de cet instant. « Somme toutes, ce que je veux dire, c'est que tu as autant de talent qu'eux. »

code by Silver Lungs

_________________
Stars can't shine without darkness
"You spend your whole life stuck in the labyrinth, thinking about how you’ll escape one day, and how awesome it will be, and imagining that future keeps you going, but you never do it. You just use the future to escape the present."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: C'est quand on s'y attend le moins, que les plus belles choses arrivent. - Ft. Alena Lavrova   

Revenir en haut Aller en bas
 

C'est quand on s'y attend le moins, que les plus belles choses arrivent. - Ft. Alena Lavrova

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» LE DESTIN ♔ il est là quand on s'y attend le moins.
» Ces choses qui arrivent quand on s'y attend le moins. ft. James Potter
» Une amitié là où on s'en attend le moins
» Quand l'ennui nous pousse à faire de drôles de choses... [ LIBRE ]
» Toujours étre la ou on l'attend le moins. (Libreville)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
blurred lines :: LA ROSE ROUGE :: GROUND FLOOR :: BAR-