AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Flash de lumières colorées - PV Anabelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Funny Game.

messages : 188
date d'inscription : 19/05/2014
avatar : Joseph Morgan
crédits : Shiya3
pseudo : Chop Suey

métier : Freelancer - Actionnaire chez Rose Rouge
statut : Asexuelle
les péchés mignons : Mettre la bonne musique au bon moment, Manger des Boccocini, Avoir le sentiment océanique

MessageSujet: Flash de lumières colorées - PV Anabelle   Lun 21 Juil - 15:52

Intérieur d'un club - 12h01

Konohan est accoudé à un bar avec un petit groupe d’amis. L’endroit est plein à craquer. En avant plan, une dizaine de personnes tentent d’alerter le et la barmans en tendant une main avec un billet. De nombreux verres emplissent le comptoir, devenu collant à cause des débordements. En arrière plan, une grosse foule danse et sautille à l’unissions sous le morceau Cracked. Vu du comptoire, leurs silhouettes noires donnent l’impression d’être une secte en transe. De nombreux flash de lumières colorés éclairent durant quelques secondes les différents visages présents dans la place.

Fille à la coupe carrée
T’es sûr que tu veux rien ?

Konohan
Non merci c’est gentil. Mais je ne bois toujours pas

Gars à la casquette
C’est deux pintes pour une ce soir ! C’est un bon moment pour changer tes vieilles habitudes.

Gars au Coco Rasé
Com’ on guys ! c’est l’heure d’aller faire le P-A-R-T-Y !

Les amis quittent le bar et se dirigent au centre de la foule, renversant une bonne partie de leurs consommations en chemin.  Après un jeu de bras et de coudes, le groupe forme un petit cercle serré, chacun dansant un peu pour lui même et pour le groupe.

L’espace d’un moment, le temps semble se dilater. Les morceaux s’enchaînent les un après les autres sans qu’on ne puisse réellement distinguer les fins et les débuts. Les gens apparaissent et disparaissent des champs de visions sens ordre ni sens logique. Les flash de lumière s’accordent avec la basse et les battements de cœurs pour faire vibrer la place. À un moment donné, le groupe commence à sauter et à se pousser les uns contres les autres. Leurs voisins les regardent mécontents, mais le groupe ne réagit pas, trop dans l’émotion de leurs gestes. À un autre moment, le cercle se reforme et chacun livre une petite battaille en effectuant quelques gestes propre à lui-même au centre de leur petit cercle pendant que les autres membres encouragent leurs favoris. Un peu plus tard, tous sautent au même rythme en levant un bras dans les airs et en formant un gros câlin général.

Fille à l’accent français
Ké guyz, j’ai faim. Et si on allait manger un truc ?

Gars maigre
Y’a une friterie pas loin d’ici. Elle est ouverte 24 sur 24

Gars au Coco Rasé
P-A-R-T-Y

Gars à la casquette
...dans ma bouche

Konohan
Merci, mais je vais passer mon tour pour ce soir. Je suis un peu fatigué.


Extérieur du club / ruelle sombre - 2h41

Konohan sort du bar par la porte arrière. Cette dernière donne sur une ruelle visiblement l’hôte des danseurs venus terminer leur drague, fumer des clopes ou vomir leur excès d’alcool. Konohan s’éloigne d’une dizaine de mètres des individus suants et suintants avant de s’accoter contre un mur. Levant la tête vers le ciel, il prend une grande inspiration avant de prendre une gorgée de sa bouteille d’eau.

C’est alors qu’il sent une personne s’approcher de lui. Konohan tourne la tête pour l’identifier, mais un lampadaire au loin plonge l’inconnu dans un contre-jour l’empêchant de bien distinguer son visage. Apparement, il s’agit d’une femme.

‘‘Tu réagis pas ?’’

Konohan cherche maladroitement le petit sac en cuir continuellement pendu à sa ceinture. Ce dernier contient Igor, son fidèle ami en pierre qu’il trimballe partout avec lui depuis son enfance.

‘‘Je devrais’’

‘‘Tes amis, si on peut les appeler ainsi, te rendent vulnérable… d’ailleurs, tu connais leur nom ?’’

‘‘Surnoms… et tu sais, j’aime ça faire l’animal une fois de temps en temps… ça me défoule. Et ils sont sympa...’’


L’esprit encore embrumé par les hauts décibels et la foule énergisante, Konohan laisse la personne s’approcher de lui sans émettre de signe de défense ou de méfiance, chose qu’il n’aurait jamais fait en temps normal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Admin

messages : 191
date d'inscription : 09/07/2014
avatar : Nina Perfect Dobreva
crédits : Je change régulièrement d'avatar, du coup regardez dessus le crédit :)
pseudo : BADSHiT

métier : Journaliste pour un grand magazine Russe, pour l'instant je n'ai qu'une petite rubrique mais ca ne va pas tarder à changer !
statut : Célibataire, eh oui mon p'tit ! Les hommes et moi ça fait deux.. Ils m'font peur.
les péchés mignons : Chantilly, Glace, cigarette, coke, cinéma et pleins d'autres choses à la con !

MessageSujet: Re: Flash de lumières colorées - PV Anabelle   Mer 23 Juil - 15:26

Changement d'idée obligatoire pour ce soir, je devais écrire un putain d'article mais aucune inspiration... Le vide, le néant total ! Bordel, j'avais finalement décidé de quitter mon appartement, prendre l'air, voire de nouveaux visages et surtout décompresser du boulot. Il fallait que je quitte mon taudis sombre, solitaire, les personnes à l'extérieur parlant de leur soirée à venir m'avaient donné envie de faire de même alors why not . Qu'est-ce qu'il me retenait ? Rien. J'avais enfilé un jean troué, un bustier noir et une paire de talons, non rien de bien spécial, je n'avais pas la tête à me mettre sur mon trente et un ce soir, j'avais surtout la flemme de m'occuper de ça, en ce qui concerna ma coiffure, j'avais laissé ahérer mon visage en tenant toute ma tignasse brune avec un élastique.

La boîte de nuit était assez loin de chez moi, j'avais donc pris ma voiture puis en plus je la prends toujours, me faire raccompagner par des mecs trop bourrés en attente d'une fin de soirée chaude et torride, non merci ! Très peu pour moi. J'venais d'arriver sur les lieux, la queue était assez longue, heureusement je connaissais le videur, je lui avais donné quelques tuyaux pour une autre affaire, je rentrais directement le saluant d'un sourire seulement. Ce soir, ils étaient tous déchainés, sentant la fin d'une semaine intense ou seulement de jeunes en pleine extase. Posée au bar, je commandais un mojito pour commencer la soirée, j'admirais la piste de danse, une bande d'amis avaient l'air de plus que s'amuser, je lâchais un léger rictus, buvant une gorgée de ma boisson. Mon regard se retint sur un jeune homme, Konohan, les effets de lumière me laissaient quelques doutes au début puis à force j'en avais la certitude. Quelques secondes après seulement, il lança deux,trois mots envers ses potes et s'en alla vers la sortie de derrière, il ne m'avait pas encore vu. Je sautais du haut tabouret, emportant mon verre avec moi sans même y faire attention et je le suivais, me faufilant tant bien que mal dans la foule. Humm sentir l'air frais me faisait du bien, c'était un sauna dans la boîte, on était tous serrés comme des huitres.  Je jetais un rapide coup d'oeil vers les quelques personnes sortant respirer elles aussi, deux jeunes gens en hausse d'hormones, limite s'ils n'allaient pas nous faire un gosse sur le trottoir là de suite. - Y'a des hôtels pas très loin. Leur lançais-je en passant près d'eux, sans même les regarder, je sentais une lourde tension, apparemment ma petite phrase ironique ne leur avait pas vraiment plus, rien à foutre en même temps. Je levais la tête en avançant d'un pas accéléré, lorsque  j'aperçus Konohan au loin, nous nous sommes  rencontrés il n'y a pas si longtemps, on avait décidé de travailler ensemble sur une affaire assez suspecte, je ne pensais pas qu'il était un adepte des night club... Faut dire qu'on s'est toujours vu seulement pour le taff en même temps.

Je m'approchais doucement, laissant seulement le bruit de mes talons prendre place et le bruit sourd et semblant lointain de l'ambiance à l'intérieur. - Bonsoir.. Me dévisageant quelques secondes, fronçant ses sourcils en batailles apparemment il avait du mal à me reconnaître. - Tu m'as donné une nouvelle image de toi ce soir ! Je m'arrachais un petit rire avant d'avancer un peu plus vers lui, histoire qu'il est une image plus précise de la personne qui se tenait en face de lui. - Par contre des cours de danse ne te feront pas trop d'mal.. Je croisais les bras sur ma poitrine, je lançais un coup d'oeil vers ma voiture qui n'était pas très loin. - Tu veux peut-être qu'on aille se poser dans ma caisse ? J'suis garé en face. Ca nous éviterais de rester planter là comme deux cons, et surtout on pourra discuter en toute sécurité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Funny Game.

messages : 188
date d'inscription : 19/05/2014
avatar : Joseph Morgan
crédits : Shiya3
pseudo : Chop Suey

métier : Freelancer - Actionnaire chez Rose Rouge
statut : Asexuelle
les péchés mignons : Mettre la bonne musique au bon moment, Manger des Boccocini, Avoir le sentiment océanique

MessageSujet: Re: Flash de lumières colorées - PV Anabelle   Dim 27 Juil - 19:07

Extérieur du club / ruelle sombre - 2h44

Anabelle Svarowski
Bonsoir

L’inconnue se rapproche de Konohan jusqu’à ce qu’elle ne soit plus qu’à deux ou trois pieds de lui. Les yeux de Konohan s’habituent à la nouvelle exposition, laissant apparaître le visage d’Anabelle dans une semi-obscurité.

‘‘Bon sang, fallait bien que je tombe sur elle… rappelle-moi pourquoi j’ai accepté de l’aider’’

‘‘Facile. Dès qu’elle devient dérangeante, on la raye de la carte’’


Konohan jauge rapide Anabelle du regard. Ce soir, elle portait simplement un jean troué et un bustier noir.

‘‘Est quand même cute’’

‘‘Sourire mignon’’


Anabelle
Tu m’as donné une nouvelle image de toi ce soir !

Konohan prend une longue gorgée d’eau. L’eau est fraiche et lui donne l’impression qu’un courant d’air froid passe dans sa tête.

Konohan
Pareillement.
Anabelle sourit. Lui conserve son air neutre. Il la regarde avancer d’avantage. Son esprit commence à s’éveiller, lui envoyant des signaux de danger potentiel. Il se gratte négligemment la tempe.

Anabelle
Par contre des cours de danse ne te feront pas trop d’mal…

‘HA HA HA HA  et elle a l’œil en plus’’

‘‘Boucle-là Igor’’

Konohan
Seulement si c’est toi mon professeur et ma partenaire.
Il énonce ces paroles avec une certaine désinvolture dans la voix. Anabelle croise ses bras sur sa poitrine, le regarde quelques secondes avant de jetter un coup d’œil en direction d’un objet derrière eux.

‘‘J’ai fréquenté bien des types de gens dans ma vie. Des flippers de burger accros aux joints, des trippeux de bière en chemise carottée qui se promènent presque avec leur carabine dans les mains, des gosses de riche l’esprit empli d’eau fraiche et d’eau pur, des p’tits intellos avec les formules de calcul différentiel imprimés dans leur face, des adorateurs d’écrivains de garage dans le fin fond du Portugal…mais des gens comme ça, pas beaucoup. Des carrièreux qui foncent tête baissée comme des béliers, en général je me tasse de leur chemin et je passe ailleurs… j’aime pas les embouteillages routiers’’.

Anabelle
Tu veux peut-être qu’on aille se poser dans ma caisse ? J’suis garé en face.
‘Ça veut dire quoi ça ?’’

‘‘Je sens qu’on tardera pas à le savoir’’

Konohan
À vos ordres Miss Granger.
Konohan suit Anabelle jusqu’à sa voiture. Loin des fêtards, la nuit reprend son manteau apaisant et calme. À 2h42 du matin, les rues sont pratiquement désertes. Les fêtards ont quitté vers 1h30 et les warriors attendent la fermeture des bars à 3h. Seul le bruit des talons de la femme claquant au sol est distinct.

‘‘Petit plaisir de la vie’’

Ils atteignent rapidement la voiture. Konohan prend place dans le siège passager. Le dos accoté au fond du siège, il regarde la ruelle vide s’étendant devant eux. Malgré l’absence de soleil, la rue demeurait claire; les affiches et lumières de sécurité des commerces palliant les espaces entre les lampadaires. Un taxi passe près d’eux et rejoint la file de conducteurs endormis le long du trottoirs.

Konohan
Alors Sherlock, on en est ou ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Flash de lumières colorées - PV Anabelle   

Revenir en haut Aller en bas
 

Flash de lumières colorées - PV Anabelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» PREMIERE HEURE FLASH !UNE INFORMATION VANT KOK !
» Flash! Flash! Dissolution du Conseil Electoral Provisoire
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Flash! Le Président Michel Joseph Martelly en lutte contre la corruption
» Made in Flash Back

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
blurred lines :: SAINT-PETERSBOURG :: LIGOVSKY :: NIGHT CLUB-