AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Quand on vous met une gourmandise sous les yeux vous ne pouvez que la croquer.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: Quand on vous met une gourmandise sous les yeux vous ne pouvez que la croquer.    Sam 19 Juil - 15:21

Sergueï avait un emploi du temps des plus chargés de par son métier. Etre un neurochirurgien de renommée mondiale vous donne l'avantage de bien gagner votre vie, mais tout ceci a aussi des inconvénients et la somme de travail en est un. Le jeune médecin accumulait les gardes et il ne voyait que très peu sa famille. D'un côté, ce n'était pas plus mal, il avait de plus en plus de mal à leur mentir et surtout, il avait de plus en plus de mal à faire semblant face à sa femme. Il avait du mal à la regarder, à la toucher et encore plus lui faire l'amour. Avec le temps, la mascarade avait pris de l'ampleur et jamais Ryjkov ne se serait imaginé avoir trois enfants. C'était pour lui un moyen de garder le respect de son défunt père et surtout pour que sa mère soit fier de lui. Il aime ses enfants, mais il en a marre de leur mentir et surtout de se mentir à lui-même. Le jeune homme est homosexuel, il l'a toujours su. Mais il a rapidement compris que ça ne faisait pas bon ménage avec les codes de sa famille. Il s'est donc résigné à mentir et à se construire une vie qui n'est pas la sienne. En revanche, il ne se voit pas vivre avec un homme pour l'instant, ça lui fait peur. Il s'empêtre dans le mensonge plutôt que d'assumer ce qu'il est. Et puis, il se dit plus bisexuel qu'homosexuel, c'est difficile pour lui de coiffer cette casquette.

L'ouverture du club a été une bouffée d'air frais pour lui, un moyen de laisser s'exprimer son vrai lui dans tous les sens du terme. Sergueï aimait les hommes, il n'y a pas de doute, mais il aime encore plus les dominer, les soumettre et les contraindre à exhausser ses moindres souhaits. Ce soir était un soir où il avait besoin de se détendre, d'oublier les tracas du quotidien. Il avait donc prétexté une réunion entre actionnaires. Après tout, il était le chef de l'hôpital et il se devait donc de tout contrôler. C'était un pur mensonge mais il s'en foutait. Il avait besoin de s'amuser, de frapper des fesses bien rondes, de mordre des tétons et surtout de limer un trou bien serré.

Ryjkov avait donc fait en sorte de finir assez tôt pour pouvoir prendre une douche à l'hôpital et passer un pantalon sombre et une chemise blanche. Il n'avait pas besoin de s'habiller sur son trente et un pour entrer dans ce club, il était connu. Il venait assez souvent, il faisait parti des membres dirons nous VIP. Une fois prêt, il était donc pris la direction du club. Il en salivait d'avance à l'idée de se délecter du corps d'une pute bien soumise. Depuis quelques temps, il avait remarqué une prostitué de la Rose Rouge qui la fascinait plus que de raison. Il ne saurait comment l'expliquer mais franchement, depuis qu'il avait croisé le regard de cette magnifique blonde, il n'avait de cesse de fantasmer sur elle. C'était bien la première fois qu'il désirait une autre femme depuis qu'il s'était marié. D'ailleurs, cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas fait l'amour avec celle qui portait son nom. Pourtant, malgré cette incroyable attirance, il n'en avait rien fait. Il était totalement désarçonné face à un tel sentiment alors qu'il était persuadé d'être homosexuel. Il était donc arrivé dans cette maison des plus spéciales. Il n'avait réservé aucune pute, il aimait arriver et aller dans ce petit salon pour demander à la tenancière s'il y avait une prostituée bien soumise qu'il pourrait buriner toute la nuit. Une fois dans ce salon, il prit la direction du bar pour se prendre un verre de whisky puis alla en direction de cette personne en question

« - Bonsoir, vous vous doutez de que je suis à la recherche d'une personne qui saura me donner un maximum de plaisir. Je veux votre meilleur employé ce soir... Ne me décevez pas.

La femme d'une certaine assurance avait très bien compris les attentes du neurochirurgien. Elle parcourait donc le salon avec attention durant quelques minutes avant de faire un signe vers une prostituée. Sergueï avait donc suivi ce geste pour voir de qui il s'agissait. Son cœur manqua un battement lorsqu'il se rendit compte qu'il s'agissait de cette jolie blonde qui obnubilait ses pensées. Que dire, que faire... Il sirota son verre plus nerveux que d'habitude.

« - Vous me proposez une femme ce soir ? J'ai pourtant pour habitude d'avoir des hommes... »
« - Mais il s'agit d'un homme M. Ryjkov. »

En entendant cette phrase, le cœur du père de famille se mit à battre encore plus fort et il se sentit déjà quelques peu serré dans son pantalon. Putain, cette jolie blonde ressemblait tellement à une femme. Pas de doute, c'était elle ce soir et personne d'autre.

« - Alors je ne peux que dire oui. Une fois cette beauté blonde en face de lui, il lui fit un sourire pour venir déposer sa main sur ses hanches. « - Je suis ton homme pour toute la nuit ma belle. »
Revenir en haut Aller en bas
 

Quand on vous met une gourmandise sous les yeux vous ne pouvez que la croquer.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A QUAND UN DEBAT SERIEUX ? LES ANTI-PARLMENTEURS LEVEZ-VOUS ! DEMASQUEZ-VOUS !
» Aimez vous lire ?
» quelle question poseriez-vous à J.R.R. Tolkien ?
» avez vous une bonne estime de soi ?
» Hector de Valois, oserez-vous pénétrer dans l'antre du diable ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
blurred lines :: THE PLAYGROUND :: THIS IS THE END :: LES RPS-