AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 tearing your heart into pieces ✗ Tanya L.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: Re: tearing your heart into pieces ✗ Tanya L.   Lun 16 Juin - 18:47

Tearing your heart into pieces
Discrètement, j'étouffais un bâillement. Même si cela ne faisait que quelques semaines, la grossesse jouait déjà sur mon organisme. Je ne pouvais le nier, et ce même en dépit de ma jeunesse. Au fil de la journée, mes jambes se faisaient plus lourdes. En rentrant, je m'occupais d'Adrianna discutais un peu avec Josh et finissait bien souvent par m'endormir alors que j'étais en train de coudre quelque chose dans le rocking-chair du salon. Une vraie vieille m'avait dit Joshua il y a quelques jours de cela. Bien sûr, j'avais mis ça sur le compte du travail pour eux. En dépit du fait que ce manque d'honnêteté m'embête singulièrement. Néanmoins, si je leur avais avoué ma grossesse pour leur révéler après que j'avais avorté, ils n'auraient pas compris. Pire, ils auraient culpabilisé. Déjà, ils se sentaient mal en me voyant arriver alors que Léo venait tout juste de rompre notre engagement plusieurs mois auparavant. Tous deux sont conscients de ce que cela représente de s'occuper d'eux. Et ils m'aident autant qu'ils le peuvent. Cela ne les empêche pas de faire des bêtises, mais de façon générale leur comportement est correct est c'est plaisant. Je ne me sens pas comme un gendarme à faire la police. Du moins, la majeure partie du temps. A présent, je vais devoir leur dire. A un moment où l'autre ça deviendra trop évident pour que je puisse le cacher. Puis, je vais avoir besoin qu'ils montrent un peu de sympathie et soient aidants. Car si je fatigue à présent, je n'imagine pas ce que cela va être dans les mois suivants. D'autant plus que je ne compte pas cesser de travailler, sauf si je suis malade.

Quand Ezra parle de ses professeurs, je m'apprête à lui en demander plus. Puis, je me dis que mes questions sont peut être trop. Trop personnelles, trop nombreuses, trop pénibles. On a du temps pour se découvrir un minimum. Huit mois environ. Ce n'est pas long, mais c'est suffisant, ou ça devra l'être. Je me rends compte petit à petit que nos vies seront définitivement liées après ça. Et je me demande si c'est ce que je veux. Un autre pan de liberté qui m'est ôté. Pensais-je sincèrement à 21 ans être attachée à ce point et d'aussi différentes façons ? Probablement pas non, dans aucun des scénarios imaginables en tous cas. Quand il me confirme qu'il me prend toujours pour une enfant cela me vexe. Mais je n'en rajoute pas là-dessus. J'ignore pourquoi il me sous-estime d'une telle façon. Car je ne connais pas la violence de son monde ? Car je ne connais pas les réelles difficultés de certains ? Quoi qu'il en soit cela m'agace et je décide de mettre ça dans une case malgré tout.

« Je pense que la vie nous transforme tous, et qu'il y a une part de bon et de mauvais en chacun de nous. Libre à nous de choisir ce que l'on met en avant par la suite. Et il aurait pu m'abandonner en changeant, cet Ezra romanesque tous comptes faits. » Je hausse les épaules un peu fataliste. Je sais, c'est assez négatif d'une jeune fille d'une vingtaine d'années. Mais je préfère ne pas avoir trop d'attentes. Et même m'empêcher d'être trop idiote, même si ces derniers temps je ne suis pas le summum de l'intelligence. Commencer par m'éloigner d'Ezra, c'était supposément le but de la manœuvre... Un échec le plus total. « Et, tu parles de ne pas partager. Mais peut-être que je n'aime pas cela moi aussi. Pourtant je n'aurais pas le choix, je ne suis pas idiote au point de croire que tout va miraculeusement changer. »

Je souris en l'entendant dire qu'il préférerait une fille. Cela ne m'étonne pas de lui. Il brille toujours auprès de la gent féminine, alors il y a fort à parier que celle qui aura la moitié de son génome l'adorera littéralement et sans commune mesure. Personnellement, je pense à Joshua et Adrianna, puis lui réponds en souriant légèrement. « Je n'ai pas de préférences. Et je suis très bonne pour faire les vêtements d'hommes tu sais ! » Mon humeur légère disparait lorsque je perçois des stigmates sur sa peau alors qu'il fume par la fenêtre, probablement pour éviter de m'incommoder. D'ailleurs, ce n'est pas bon pour le bébé d'être exposé à ce genre de toxiques. Néanmoins, je ne peux m'empêcher de m'approcher intriguée, renonçant à poser des questions. Discrètement j'abolis la distance qui nous sépare et pose ma main sur sa peau visiblement malmenée et la caresse doucement pour ne pas le blesser plus. « J'aimerais parfois que tu puisses être encore un enfant toi aussi. » je me contente de déclarer doucement, totalement honnête.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: tearing your heart into pieces ✗ Tanya L.   Mar 17 Juin - 10:29


tearing your heart into pieces

 
Le jeune roula des yeux en écoutant les propos de la jeune femme. Parfois Ezra avait vraiment l'impression qu'elle était une femme d'âge mûr mais, il ne lui avouerait jamais. Le jeune prostitué songea à ses paroles. Sans doute avait elle raison. Bien que l'Ezra d'avant ne l'ait sans doute jamais abandonné bien au contraire. Pourtant Tanya faisait confiance à l'Ezra actuel et cela le rendait cruellement heureux. Toutes les femmes de son quotidien l'aimaient pour son apparence et n'hésitez pas à se courber devant ses désirs alors, que Tanya n'hésitez pas à lui répondre ou à le provoquer sans ménagement. Ezra aimait son répondant et encore plus car, elle prenait des risques en l'affrontant. Bien que cela promette une cohabitation plutôt dynamique entre les deux jeunes gens. Il eut un faible sourire quand Tanya lui retourna sa remarque. Elle non plus ne pas souhaiter partager Ezra mais, la jeune femme était sans doute loin de la réalité. Pensait elle qu'il prenait du plaisir avec ses clientes . Croyait elle qu'il ne l'aimait pas . Ezra voulu lui crier à quel point il se sentait seul pendant son travail. À quel point il se sentait sale de vendre son corps mais, également qu'il avait pris cette habitude et que cela devenait son quotidien.

« Ce n'est que mon travail Tanya. » Souffla le jeune homme sur un ton assez froid « Je n'appartiens à personne » murmura le jeune homme avec des pensées assez sombre.

Oui, le jeune homme ne pouvait lui confesser ses plus sombres sentiments. Ezra souhaité tellement que Tanya puisse s'épanouir et savourer chacun instant de sa vie mais, d'une certaine manière il l'avait condamné à un avenir où elle ne pourrait pas sourire tous les jours. À moins que le jeune homme se retire de la prostitution et accepte la proposition de sa jeune sœur. Pour le moment Ezra se contenta de répondre froidement à la jeune femme. Toute discussion abordant son travail devenait aussitôt un champ de bataille. Tous les coups étaient permis et il se doutait qu'un seul des deux pourrait se relever. Un sourire s'épanouit sur ses lèvres en écoutant les paroles de la jeune femme concernant le sexe du futur enfant.

« C'est vrai que tu es doué ! » Affirma le jeune homme en souriant « Après tout j'ai été l'heureux chanceux de porter de nombreuses tenues créé par mademoiselle Liamine. » lui affirma Ezra en lui faisant un clin d’œil.

Ezra avait dénigré le travail de la mère de son enfant de nombreuses fois mais, il savait pertinemment que son talent a été gâché à cause de sa condition dans cette maison close. Le jeune prostitué instaura une certaine distance entre les deux jeune gens. Ezra avait besoin de retrouver un certain espace et garder la tête froide. Il consuma doucement sa cigarette quand il sentit une main féminine lui apporter un geste tendre sur ses blessures. Ezra sourit doucement aux paroles de la jeune femme. Il tira sur sa cigarette avant de laisser échapper une bouffée grise en dehors de la pièce. Puis il saisit lentement la jeune femme par la taille et l'attira contre lui. Ezra éloigna sa cigarette et donna un léger baiser sur le front de la jeune mère.

« J'aimerais aussi être un enfant. » souffla doucement le jeune homme en conservant son étreinte avec la jeune femme « Tu sais... je n'obtiens aucun plaisir dans mon travail. » Commença le jeune homme en tirant sur sa cigarette. « J'utilise des pilules pour leur apporter le plaisir recherché mais, certaines ou certains préfèrent des pratiques plus précises. » expliqua le jeune homme en caressant lentement les cheveux de la jeune femme.

Ezra était parvenu à parler d'une voix assurée et stable. Bien sûr il avait pris grand soin à ne pas regarder la jeune femme dans les yeux. Sans cela le jeune homme ne serait sans doute pas parvenu à aborder ce sujet avec autant de facilité. Leur destin était à présent lié et le jeune homme se demandait si son choix n'était pas purement égoïste. Après tout Tanya apparaissant comme une mère porteuse. Ezra désirait cet enfant plus que tout mais, sa relation avec Tanya n'était pas vraiment simple. Le jeune homme ne pouvait s'empêcher de la tyranniser ou de se montrer affectueux avec elle. Tout en continuant à fumer Ezra laissa échapper une bouffée grise il s’éclaircit la gorge avant de se reculer pour regarder la jeune femme dans les yeux.

« Est-ce que... tu es amoureuse de moi ? Enfin... tu m’apprécies en tant que... compagnon ? » Ces mots étaient difficiles à prononcer mais, Ezra ressentait le besoin de clarifier sa relation avec Tanya ou du moins ce qu'elle pensait. « Tu sais j'ai perdu cette notion affective... et j'ignore ce que nous sommes l'un pour l'autre. » commença à expliquer le jeune prostitué. « C'est assez difficile pour nous... de ressentir ou de comprendre nos sentiments.» expliqua Ezra pour clarifier la situation.

Le jeune homme afficha un faible sourire en offrant ses explications de ce monde de luxure. Parfois Ezra se perdait dans les sentiments qu'il éprouvait pour les membres de La Rose Rouge. Certaines femmes étaient comme ses propres sœurs, d'autres nourrissaient un amour plus charnnel avec le jeune homme mais, Tanya n'appartenait pas à ce monde. Elle seule pouvait tenter d'apporter de la lumière dans ces ténèbres.

« Tu as des questions au sujet de mon travail ? » Malgré son ton froid employé plutôt le jeune homme posa cette question en essayant de ne pas se montrer froid ou distant. Après tout Tanya portait son enfant sans doute souhaiterait elle savoir certains détails.
 
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: tearing your heart into pieces ✗ Tanya L.   Mer 18 Juin - 8:59

Tearing your heart into pieces
Sa réponse d'un ton froid, presque cassant me noue la gorge un moment, mais je ne montre rien. Même s'il sait être l'homme le plus charmant du monde Ezra à deux facettes. Et penser que je ne l'ai pas notifier serait me prendre pour une idiote bien plus grande que ce que je suis. Parfois, avoir une image trop lisse peut porter à contradiction. Immédiatement, les personnes vous imaginent bête. D'aucuns ne pensent que vous avez une ligne de conduite et un cerveau l'un n'excluant pas forcément l'autre. Bien souvent, je me sers de cette façon qu'ont les gens de sous-estimer ce genre de personnes. Néanmoins, il y a des moments où c'est tout de même particulièrement agaçant. Soit. Je ne dis rien, rongeant mon frein et sachant pertinemment que je devrais longtemps - sans doute - être confrontée à cette part du blond père de mon enfant. Mon seul espoir demeure dans le fait que cet enfant n'ait qu'un visage. Car il est vraiment compliqué de suivre Ezra parfois.
Lunatique au possible, il aborde le sujet de mes créations avec plus de légèreté que je l'en aurais cru capable après sa remarque précédente. Une fois de plus, je ne dis rien et me contente d'un faible sourire un peu triste. Parler de mon travail me rend aussi fière que triste. J'aimerais que mes vêtements soient exposés à un jury de professionnel, et non à d'horribles personnes en quête d'achat d'autres, et souhaitant juste déchirer des vêtements uniques et cousu mains : en sommes qui coûtent une fortune pour le commun des mortels. De façon assez paradoxale, le fait que tout soit bien souvent détruit continue de me donner un travail journalier, et plutôt bien payé de surcroit. Alors, je tente de ne pas m'en plaindre, pas trop, du moins. Car cela me permet de payer les factures, les écoles d'Adrianna et Joshua, de leur donner de l'argent de poche, de leur offrir des sorties. En sommes, nous vivons bien mieux que nous le ferions si je n'avais été qu'une apprentie chez une grande griffe. Et ce confort de vie semble les tirer de la tristesse du deuil alors j'ai encore du mal à envisager de chercher un autre emploi car notre sécurité financière dépends de la Rose Rouge.

Je suis surprise lorsqu'il m'explique certains aspects de son "job". Je reste muette un moment, tentant de ne pas visualiser ce qu'il me dit au risque d'être dégoutée. Par pure possessivité, probablement. Car l'être humain est ainsi. Lorsque l'on est avec quelqu'un physiquement, on s'y attache. C'est hormonal principalement, et cela devient rapidement assez compliqué. Je m'en veux de ressentir cela et ne songe pas un instant à ce qu'il va me dire ensuite qui me cloue sur place. Cependant, ce n'est pas ce qui m'achève. Le reste de sa phrase me termine. Il a perdu toute notion affective. Je m'éloigne un peu pour le regarder et me sent profondément triste en dépit de la façade normale que je lui offre.

« Etre amoureux de quelqu'un et l'apprécier en tant que compagnon, ce n'est pas la même chose je pense. Puis, comment puis-je t'apprécier ainsi alors que nous ignorons autant l'un que l'autre quelle étiquette mettre sur ça. » Je nous désigne tous les deux, enfin, plutôt tous les trois et me demande comment toute cette situation va bien pouvoir tourner en fin de compte. « Pour revenir à ta première question, il est clair que je ressens des choses... moi. » Je ne peux qu'être évasive. Étaler mes sentiments de façon aussi impudique me gêne totalement, surtout lorsque la personne en face vient de vous révéler qu'elle n'est presque pas sensibles aux émotions de ce genre. Dans l'urgence, mon cerveau me dit de détourner la conversation sur autre chose et c'est ce que je m'empresse de faire finalement. « Avec les informations que tu m'as données, j'ai ma dose concernant la Rose Rouge pour aujourd'hui je pense. Il y a d'autres choses que tu souhaiterais faire ? Ou tu veux rester là-bas ? » Ma question, on ne peut plus sérieuse, aura peut être de quoi lui faire oublier l'histoire de mes sentiments unilatéraux. De plus, elle est sincère. Je me demande réellement si il a d'autres ambitions que d'être un prostitué. Nombre de filles ne souhaitent qu'une chose à la Rose Rouge : s'enfuir. Je me questionne souvent sur pourquoi elles ne le font pas sans obtenir de réponses satisfaisantes. Peut-être est-ce le salaire, comme moi. En ce sens, je me sens parfois mal de les juger mais ne peut m'en empêcher bien souvent.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: tearing your heart into pieces ✗ Tanya L.   Jeu 19 Juin - 14:08


tearing your heart into pieces

 
Ezra ignorait ce qu'il ressentait vis-à-vis de la jeune femme. Parfois il ressentait l'envie de se montrer tendre d'autres fois il préférait s'éloigner d'elle comme en ce moment. Il continua à fumer paisiblement écoutant les paroles de la jeune femme. Il remarqua qu'elle s'éloigna de lui sans doute pour réfléchir à tout ce qu'il venait de lui dire. Un faible sourire se dessina sur ses lèvres quand elle avoua qu'elle ressentait quelque chose pour lui. Le jeune homme baissa les yeux doucement et comprit qu'il ne pouvait pas jouer avec elle ou se montrer distant avec Tanya. Cependant le jeune prostitué ignorait s'il pouvait réellement tomber amoureux d'elle. Ezra n'était pas indifférent à la jeune femme mais, était-ce des sentiments amoureux ? Ou un besoin de la protéger et de prendre soin d'elle . Cela faisait quelque temps que le jeune homme avait perdu cette notion affective.

« Je te remercie de ton honnêteté Tanya » murmura Ezra en souriant doucement à la jeune femme. « Je ressens aussi...quelque chose pour toi mais, j'ignore si ce sont des sentiments amoureux. » avoua le jeune prostitué en détournant son regard.

Les choses étaient à présent dites et seul le temps pourrait définir l'avenir de ses sentiments mais, également leurs relations. Ezra se sentait en confiance avec Tanya mais, ce n'est pour autant qu'il se laisserait dominer par ces nouveaux sentiments. Le jeune homme souffrait lentement envoyant que la jeune femme était assez gênée par ce qu'elle venait de lui avouer. En continuation à consommer sa cigarette il tendit sa main vers sa joue et la caressa tendrement.

« Eh ! Ne soit pas... embarrassée par ce que tu viens de dire. » affirma le jeune homme « Je suis peut-être prostitué mais, j'ai un cœur moins aussi. Tu n'es pas n'importe qui pour moi et encore moins seulement la styliste de mon lieu de travail. » Ajouta le jeune homme en essayant de lui offrir une certaine confiance.

Ezra ne pouvait se permettre d'être égoïste et encore moins d'ignorer les sentiments de la jeune femme. Leur relation était plus que complexe mais, ils l'avaient souhaité tous les deux d'une certaine manière. Bien que le jeune homme n'ait jamais imaginé devenir père aussitôt. Ezra termina sa cigarette et referma doucement la fenêtre il s'installa à nouveau sur le lit en faisant signe à la jeune femme de le rejoindre. Sa question le déstabilisa assez mais, encore une fois le jeune homme tenta de faire preuve d'honnêteté.

« Eh bien, je dois t'avouer que je ne pensais pas quitter cet endroit un jour. » Avoua le jeune prostitué. « Je n'ai pas vraiment de famille alors, les autres membres sont ma famille... » confia Ezra en plongeant son regard dans celui de la jeune femme. Ce dernier tenta bien que mal d'exprimer le fait que la solitude l'ait dévoré. Avant il n'avait que les membres de la Rose Rouge pour famille alors, pourquoi quitter sa famille ? Après une légère pause Ezra reprit son récit « Maintenant que j'ai...un nouvel avenir j'aimerais être musicien...ou professeur de musique. » Dit il en riant légèrement.

Aborder un tel sujet était comme évoquer un rêve pour Ezra. Même s'il demandait à quitter la maison close il ne trouverait pas de travail aussi facilement. Qui voudrait embaucher un ancien prostitué ? Et encore moins en Russie. La plupart des habitants avaient déjà touché le corps du jeune homme et cela créerait sans doute un certain malaise. Puis Ezra attira la jeune femme contre lui tout en s'allongeant. Un silence paisible s'installa doucement. Le jeune prostitué n'avait pas vraiment besoin de parler. Tanya avait sans doute compris qu'il avait besoin de prendre du repos après ces émotions fortes.

Ezra attendit que la jeune femme ferme les yeux pour s'endormir à son tour. Le jeune prostitué ignorait si son comportement était bénéfique ou non. Lui-même savait pas vraiment comment il devait réagir face à elle. Leur situation n'était pas normale et encore moins leurs sentiments. Parfois il la désirait d'un désir fougueux et ardent, d'autres fois il souhaitait simplement l'enlacer mais, très souvent il préférait s'éloigner d'elle. Ezra resserra doucement son étreinte avec l'espoir que leur situation change rapidement. Le jeune homme savait pertinemment que Tanya aurait sans doute de nombreuses difficultés à l'accepter entièrement sans oublier qu'Ezra avait un certain mal à voir que Tanya était déjà une jeune femme adulte. Peut-être que leur relation ne survivrait pas aux difficultés que leur imposerait l'avenir. Mais, Ezra était certain que le bébé issu de leur union n'aurait pas une vie banale certes mais, il aurait beaucoup d'amour de la part de ses parents.
 
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: tearing your heart into pieces ✗ Tanya L.   

Revenir en haut Aller en bas
 

tearing your heart into pieces ✗ Tanya L.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» The way of the heart.
» Pieces detachees - GW
» Total eclipse of the heart ϟ Pete (terminé)
» Grimoire Heart

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
blurred lines :: THE PLAYGROUND :: THIS IS THE END :: LES RPS-