AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Six hamburgers and scotch all night just to put me right. (Adrian&Sven)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: Six hamburgers and scotch all night just to put me right. (Adrian&Sven)   Mer 21 Mai - 18:06


Six hamburgers and scotch all night just to put me right.


A le voir là, comme ça, affalé sur son canapé, un bâtonnet de Magnum tout juste englouti calé au coin de la bouche, et une manette dans les mains, on n’aurait jamais dit qu’Adrian Staklar puisse être un mafieux. Vu ses cheveux ébouriffés et son salon en bordel, on aurait même plutôt dit tout le contraire. Mais bon, il ne fallait jamais se fier aux apparences, après tout. Suite à une énième partie, Adrian éteignit sa console et il se leva pour aller jeter le bâtonnet de glace à la poubelle. Il n’avait pas encore dîné, non, mais disons que le jeune homme menait un mode de vie qui était tout sauf sain. Ses repas, généralement composés de junk food uniquement, pouvaient commencer par le dessert. Il s’étira puis, en jetant un œil par la fenêtre, il songea à ce début de soirée : il pouvait sortir, mais le froid à l’extérieur lui donnait plutôt envie de rester chez lui, à profiter de l’agréable température chaleureuse que lui fournissait sa maison. Et étant donné que Nastasya ne travaillait pas cette nuit-là, il ne voyait pas l’intérêt d’aller à la Rose Rouge. Il posa un regard sur son téléphone portable, tiraillé par l’envie d’appeler Keanu… Mais il repoussa cette idée en se disant que voir sa tête de guignol le fatiguerait plus qu’autre chose. Finalement, il opta pour une soirée pizza-bières-trilogie Seigneur des Anneaux. Oui, ça c’était une bonne idée. Mais avant cela, il se permit une pause clope. A peine eut-il allumé le mégot de sa cigarette que la sonnerie de sa maison retentit. Intrigué, Adrian prit d’abord le temps d’enfiler un Tshirt, tout en s’écriant : « J’arrive ! » ; avant d’aller ouvrir à… Svenlanja. Elle tenait un tupperware entre ses mains, et le russe leva les yeux au ciel, amusé, avant de se décaler de l’entrée pour la laisser passer « Entre. Mais ta boîte là, elle peut rester dehors. » Car il savait très bien ce que la dite boîte contenait : de la nourriture. Saine. Autrement dit, un ramassis de légumes en tout genre, qu’Adrian n’aimait pas vraiment. Nourriture de lapin, comme il le disait si bien. « Tu vas bien ? » demanda-t-il par pure politesse, tout en s’adossant au mur, tandis qu’il expirait un peu de fumée. Pour ça aussi, la brunette allait sûrement râler. Depuis quelques temps, elle s’efforçait d’améliorer le mode de vie d’Adrian. Cela signifiait pour elle lui faire manger des légumes, le priver de ses cigarettes, le sermonner gentiment. En bref, de la torture pour Staklar ! « Promis, je l’écrase dès que j’ai terminé. » lança-t-il à son attention, tout en lui adressant un petit sourire. Il se redressa et se rendit à la fenêtre, qu’il ouvrit pour laisser passer un peu d’air frais. Il devinait que si la jeune femme se battait autant pour le faire vivre sainement, cela impliquait forcément le fait qu’elle n’aime pas la fumée. Ou du moins, l’odeur de la cigarette.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Six hamburgers and scotch all night just to put me right. (Adrian&Sven)   Mar 3 Juin - 21:23


 
six hamburgers and scotch all night just to put me right

 
Plus elle y pensait, plus elle redoutait d'avoir vraiment compris d'où venait la source du problème. Igor avait commencé à changer après avoir entrepris son article sur la Rose Rouge. Elle se refusait à croire qu'il la trompe ou quoi, elle lui faisait assez confiance et elle savait que ce n'était pas le genre d'Igor. Et elle refusait également d'aller voir elle-même. Elle espérait qu'Igor se reprenne tout seul, qu'il se rende compte à quel point son attitude ne lui ressemblait. Elle avait essayé de lui parler mais cela n'avait rien donné. Il ne restait plus qu'à s'occuper un maximum pour ne plus y penser. Sven avait donc passé l'après-midi à cuisiner. Seulement, il fallait se rendre à l'évidence : elle ne pourrait jamais manger ça toute seule. Elle ne pouvait même pas compter sur Igor pour déguster ça avec elle. Elle n'était pourtant pas déçue, elle savait très bien avec qui elle allait partager ça.

Adrian habitait dans le même quartier qu'elle, à quelques rues seulement et elle comptait sur lui pour tout finir et lui remonter un peu le moral. Elle s'occupait de lui parce que ça la tuait de voir à quel point les gens mangeaient mal de nos jours. Il était un adepte des fast-food, du grignotage, des trucs très sucrés ou très salés. Il avait beau avoir un corps d'athlète (allez savoir son secret), cela choquait presque Sven qu'il n'ingurgite que ce genre d'aliments. C'est pourquoi elle avait pris l'habitude de lui apporter des choses qu'elle avait préparé avec amour pour qu'il sente la différence. Elle espérait vraiment qu'il changerait ses habitudes. Elle aimait beaucoup Adrian. Il était gentil et drôle. Il ne se prenait pas vraiment la tête, vivait au jour le jour, ce genre de choses. Un lien spécial les unissait, il se connaissait déjà d'avant et elle était plutôt contente qu'il ait bien tourné. Pour un peu plus, elle l'aurait forcé à écrire un livre afin de le faire lire aux petits délinquants dont elle « s'occupait ». Un peu après qu'elle est sonné, la porte s'ouvrit sur un Adrian tout souriant. « Allez, comme si j'allais accepter. Je pensais qu'après tout ce temps tu commençais à me connaître. » Elle entra et grimaça légèrement quand elle vit la cigarette allumée entre ses doigts. « Moi, ça va toujours, quelle question ! Je m'inquiéterais plus pour toi. » Elle lança un regard entendu vers sa cigarette. Elle ne pouvait pas lui reprocher ça, elle ne pouvait pas non plus l'en empêcher mais c'était pour lui. « Est-ce que tu te rends compte que tu bourres ton corps de substances dont il se passerait bien ? » Tandis qu'il se dirigeait vers la fenêtre, elle se déchaussa et enleva sa veste. Elle s'installa dans le canapé. « Dépêche toi de finir, me dis pas que tu préfères une cigarette à mon super pot-au-feu. » Elle avait eu quelque chose d'assez français, ce qu'elle faisait rarement et la recette lui avait semblé assez difficile pour que son esprit reste occupé assez longtemps. Elle jeta un coup d'oeil à l'appartement d'Adrian et sourit. C'était typiquement l'appartement d'un homme célibataire, du moins, c'était la copie conforme de l'idée qu'elle s'en était toujours fait. Dès qu'il revint vers elle, elle se décala pour lui laisser une place pour s'asseoir près d'elle, sans vraiment savoir où il s'installerait. « Je sais pas si t'as déjà mangé ou pas mais peu importe. J'ai fait un truc français. Bon y'a plein de légumes, genre des navets (elle s'attendait presque à l'entendre lui demander ce que c'était), mais y'a des pommes de terres. Si t'aimes pas le reste, laisse. » Elle sourit à son ami en lui tendant le plat. « Quand est-ce que tu te décideras d'arrêter la cigarette ? » Haussant un sourcil, amusée, elle continua. « J't'en demande peut-être trop d'un coup ? Enfin bref, trêve de plaisanteries, comme ça va, toi ? »
© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Six hamburgers and scotch all night just to put me right. (Adrian&Sven)   Mer 11 Juin - 23:25

« Ne t’inquiètes pas pour moi. Elle prend soin de moi. » répondit ironiquement Adrian, tout en agitant légèrement sa cigarette pour lui faire comprendre de qui, ou plutôt de quoi, il parlait. A peine entrée chez lui, Svenlanja commença à faire toutes sortes de remarques et de réflexions. On aurait presque dit un monologue ! Elle arpentait son salon, probablement à la recherche du moindre défaut, tandis qu’Adrian se contentait de s’adosser au mur, posant un regard amusé sur elle. Il ne savait toujours pas ce qui motivait la jeune femme : pourquoi est-ce qu’elle perdait son temps à cuisiner pour lui, à lui rendre visite et surtout, à tenter de changer son mode de vie ? Jusque-là, il ne lui avait jamais posé la question, mais plus ses visites se faisaient fréquentes, plus il ressentait l’envie de savoir le pourquoi du comment. C’était certes une forme de méfiance, mais vu la vie qu’il menait, et vu le job de Sven, Adrian avait tout intérêt à être prudent. Même si la femme en elle-même paraissait inoffensive, son grade de juge lui donnait tout de suite beaucoup plus de prestance. « Est-ce que tu te rends compte que certaines femmes me réclament de bourrer leurs corps avec ce même corps bourré de substances dont il se passerait bien ? » Le rapport ? Aucun. Sourire de chieur aux lèvres, Adrian n’avait pas pu s’empêcher de rebondir sur les propos de Sven, afin de lui renvoyer une remarque bien salace. Sur ces mots, il écrasa le mégot de sa cigarette dans le cendrier posé sur le rebord de sa fenêtre, avant de refermer celle-ci. « Un pot-au-feu ? C’est composé de légumes ? » demanda un Adrian curieux. Il n’avait jamais entendu parler de ce plat, étant donné qu’il n’avait jamais voyagé en dehors de la Russie. Sven lui apporta alors quelques précisions, tandis qu’Adrian se dirigeait vers la cuisine pour prendre deux couverts, au cas où la brunette souhaiterait picorer quelques bouchées avec lui. Enfin, il s’installa à table sans même se laver les mains, comme à son habitude. « Pourquoi est-ce que tu te sens obligée de me ramener des légumes à chaque fois ? Encore un peu et je t’appellerai Coco Lapin je te jure ! » Les râles, c’était la marque de fabrique d’Adrian. Il était le premier à se la jouer grande gueule et à repousser ouvertement les légumes, à chaque fois, Sven parvenait à le forcer à goûter au moins une bouchée. Et en général, c’était délicieux. Du moins, jusque-là, elle ne s’était jamais trompée. Alors, tout en faisant confiance à son amie, Adrian plongea la fourchette dans le plat, portant ensuite une grande cuillérée à ses lèvres. La première bouchée passée, il soupira légèrement : « Je suis pas fan du navet en général, mais là, je dois dire que ça passe totalement. C’est vraiment bon ! » Le jeune homme lui était extrêmement reconnaissant de s’occuper de lui ainsi. Il n’était pas habitué à être chouchouté, alors autant dire qu’avec Sven, il était choyé comme un vrai petit roi. Il poussa légèrement le plat entre eux, de manière à lui faire comprendre qu’elle pouvait se servir elle aussi. Mais au lieu de manger, la brune préférait apparemment parler. Et voilà qu’elle ramenait le sujet de la clope sur le tapis. Esquissant un petit sourire en coin, Adrian lui répondit du tac-au-tac : « J’arrêterai la cigarette quand ma princesse viendra. Ca te va ? » Inutile de préciser qu’il se foutait gentiment d’elle… « Mais sinon, ça va super. C’est cool de te voir. Je comptais me faire une soirée trilogie Seigneur des Anneaux. Tu voudrais te joindre à moi ? » Il la savait fiancée, mais quelque chose lui disait qu’elle cherchait à fuir son quotidien, pour une quelconque raison. Et ce n’était certainement pas Adrian qui la jetterait, bien au contraire.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Six hamburgers and scotch all night just to put me right. (Adrian&Sven)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Six hamburgers and scotch all night just to put me right. (Adrian&Sven)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Wednesday Night Raw # 60
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Monday Night Raw #46 - Carte
» Friday Night Smackdown - 23 Décembre 2011 (Carte)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
blurred lines :: THE PLAYGROUND :: THIS IS THE END :: LES RPS-