AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 love the way you lie (+) pasha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

admin, for better or for worse

messages : 1045
date d'inscription : 07/03/2014
avatar : nina adgal
crédits : twisted lips
pseudo : sweet peach (anaïs)

métier : prostituée de luxe
statut : en couple libertin
les péchés mignons : les fringues, le nutella, le sexe, pasha, les cigarettes

MessageSujet: love the way you lie (+) pasha   Sam 3 Mai - 22:53


love the way you lie


La rose rouge. Cette maison close représentait beaucoup pour Katerina. C'était grâce à ce lieu qu'elle avait pu redonner un sens à sa vie, cet endroit lui avait permis de se reconstruire en lui offrant un job et un petit-ami. Être en couple quand on trompe cette personne chaque jour de la semaine est une chose assez compliquée. Elle n'allait pas voir ailleurs pour le plaisir, ni pour trouver du réconfort dans les bras d'un autre, elle faisait ça pour le boulot. Elle était un produit de consommation pur et simple, chaque jour elle devait jouer la comédie, elle devait faire comme-ci rien ne l'atteignait, comme-ci elle prenait son pied avec tous les hommes qui lui passaient dessus... Quand on est une prostitué c'est difficile d'avoir une vie privée, peu d'hommes pourrait accepter un tel métier, peu d'hommes pourrait accepter de vivre et d'aimer une femme qui s'envoie en l'air avec toute la ville. Pour avoir une famille quand on est une fille de joie à part mentir à son entourage je ne pense pas qu'il y ait trente-six solutions, il faut s'inventer une vie. Heureusement pour Katerina, elle n'avait pas besoin de mentir, Pasha était au courant de tout et il acceptait. Enfin il n'avait pas vraiment le choix, si elle se retrouvait dans ce bordel c'était grâce ou à cause de lui alors maintenant il était trop tard pour qu'il le lui reproche. Au départ elle n'était qu'une simple fille parmi tant d'autres et lui n'était qu'un salle petit con pour elle, et au final ils se sont rapprochés, ils se sont aimés et aujourd'hui ils mènent une vie plus que chaotique. Elle allait le rejoindre. Elle venait de quitter son travail, il était tard, il faisait nuit dans les rues de Saint-Pétersbourg, les familles "normales" étaient déjà très certainement en train de manger et de rire devant un bon film. Katerina ne se faisait pas d'idée elle savait très bien que rien de tout ça ne l'attendait chez elle. Elle allait sans doute retrouver son homme ivre mort. C'est avec une légère appréhension qu'elle appuya sur la poignée de la porte pour rentrer dans sa demeure...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

inglorious bastard

messages : 94
date d'inscription : 26/04/2014
avatar : Will Higginson
crédits : Carpe Diem
pseudo : Unicorn Believer

métier : proxénète
statut : libertinage
les péchés mignons : cigarettes, alcools et lui faire l'amour à elle.

MessageSujet: Re: love the way you lie (+) pasha   Mar 6 Mai - 19:51


 

 
TORTURE.

Je me plante sur le canapé et fixe dans le noir les aiguilles de la pendule tourner avec une lenteur déconcertante. Je me lève et me met à tourner en rond comme les aiguilles. Je sers les dents, les poings, j'ai du mal à imaginer comment cette soirée allait finir. J'aurais voulu partir me réfugier dans un bar et oublier Kat' en compagnie d'une autre femme mais cela m'était impossible, je me l'étais interdit pour cette soirée. J'étais parti plus tôt de la Rose Rouge, je déteste la voir partir dans les bras d'un autre homme mais ce que je déteste le plus c'est le regard qu'elle me lance lorsqu'elle m'amène les sous récoltés. J'étais rentré chez nous, pensant pouvoir me consacrer à une toile pour quelques temps mais une fois sur place, elle hanta mes pensée. Impossible de poser quoi que ce soit sur la toile. Je l'avais enfermé avec les autres et m'était réfugié en me servant trois verres de whisky. Je jetais un nouveau coup d’œil à la pendule avant de balancer mon verre encore plein contre le mur. Il éclata sous mes yeux. Je la détestai mais je me haïssais encore plus. Je me haïssais de l'aimer autant, de la supporter, de vivre ce quotidien comme un fardeau. Je commençai à ramasser les bouts de verre à la main, ne loupant pas l'occasion de me tailler à plusieurs reprises la main. C'est à ce moment là que la clé tourna dans la serrure et qu'elle fit son entrée. Sans un mot, je jette les bouts de verre à la poubelle et passe ma main sous l'eau. Tu t'es douchée ?. Glacial. Je suis froid avec elle mais au fond je voudrais pouvoir la prendre dans mes bras car c'était un des seuls moments de la journée où j'avais droit à elle, où elle était mienne. Mais bien trop fier, je refusais de venir à elle tout en sachant où elle était quelques minutes auparavant.

 
(c) Bloody Storm

 

_________________
black & white

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

admin, for better or for worse

messages : 1045
date d'inscription : 07/03/2014
avatar : nina adgal
crédits : twisted lips
pseudo : sweet peach (anaïs)

métier : prostituée de luxe
statut : en couple libertin
les péchés mignons : les fringues, le nutella, le sexe, pasha, les cigarettes

MessageSujet: Re: love the way you lie (+) pasha   Mer 7 Mai - 14:09


love the way you lie


Est-ce normal d'avoir peur de rentrer chez soit ? Je ne me pressais pas pour rentrer et pour cause j'étais angoissée par ce qui m'attendait là-bas. Dans quel état allait-il être ? Que devrais-je faire et dire quand je le verrai ? Les questions s'emmêlaient dans ma tête alors que j'étais arrivée devant la porte. Il allait falloir que je prenne mon courage à deux mains, une fois que je serais rentrée dans cette maison je devrais être forte, je devrais faire comme-ci rien ne m'atteignait. Face à lui je ne devais rien montrer. C'est étrange n'est-ce pas ? Normalement on peut tout dire, tout partager quand on est un couple mais entre lui et moi c'était très compliqué. Une grande part de mystère se tenait au-dessus de notre relation. Et puis il voyait tellement de femmes que je devais paraître mieux que toutes celles qu'il fréquentait. Pleurer c'est un signe de faiblesse, ce n'est pas en craquant qu'il allait rester avec moi ou continuer de m'aimer. D'ailleurs, parfois il m'arrivait de douter quant à sa sincérité, était-il vraiment amoureux de moi comme il le prétendait au début ? Et si la flamme c'était éteinte ? De mon côté tout était clair, je l'aimais malgré tout ce qu'il me faisait endurer. J'avais déjà essayé de l'oublier, de faire comme-ci il n'existait plus mais c'était trop tard. Il s'était emparé de mon cœur et maintenant je n'arrivais plus à m'en défaire. Il était comme une drogue pour moi, c'était autant agréable que malsain. On se consumait et on se détruisait mutuellement. Je lui faisais mal en couchant avec d'autres hommes et lui me brisait en mille morceau par sa violence et ses conquêtes. Ca ne me plaisait pas forcément de coucher avec d'autres hommes mais j'étais bien obligée. C'était le seul moyen que j'avais trouvé pour vivre et pour gagner de l'argent et puis c'était quand même lui qui m'avait fait rentrer dans ce bordel... C'est en prenant mon inspiration que j'ouvris enfin la porte. J'avais envie de l'ignorer et de filer dans ma chambre mais c'était sans compter sur son aide. « Bonsoir moi aussi je suis contente de te voir ! Alors comment c'est passé ta journée chéri ? Moi je me suis éclatée aujourd'hui si tu savais ! » C'était plus fort que moi, je n'avais pas pu m'empêcher de lui répondre. Ca m'énervait, jamais il ne glissait une parole douce, j'avais plus l'impression d'être sa bonniche, son jouet sexuel qu'autre chose. « Non j'ai pas pris ma douche pourquoi ? Tu n'aimes pas le parfum des autres hommes qui se collent à ma peau ? » Sur ses quelques mots de provocation je posais ses affaires sur le sofa pour finalement me diriger dans la salle de bain afin de prendre une douche.


regarde ici:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

inglorious bastard

messages : 94
date d'inscription : 26/04/2014
avatar : Will Higginson
crédits : Carpe Diem
pseudo : Unicorn Believer

métier : proxénète
statut : libertinage
les péchés mignons : cigarettes, alcools et lui faire l'amour à elle.

MessageSujet: Re: love the way you lie (+) pasha   Mer 7 Mai - 15:58


 

 
TORTURE.

Je n'arrivais même plus à la regarder dans les yeux. Je fixais l'eau tourner au rouge se vider au fond de l'évier. Les sourcils froncés, je prenais sur moi comme je pouvais. Elle me lança une nouvelle pique, comme si c'était notre routine. Je soupirais en serrant un torchon avec ma main histoire de panser mes plaies. je me suis éclatée si tu savais. Le nez me picote. Comment pouvait-elle balancer un truc pareil aussi simplement ? Au début, son travail ne me posait pas de souci mais plus le temps passe et plus les sentiments se développent. Je tiens à elle un peu plus chaque jour et notre quotidien me ronge de l'intérieur. Elle m'a redonnait goût à ce que j'avais perdu depuis bien longtemps. J'ignorais ses paroles et entendais ses pas la mener vers notre salle de bain. J'entendis la douche se mettre en marche, j'attrapais le paquet de cigarette sur le bar pour m'en allumer une. Je la coinçais entre mes lèvres et allais dans la salle de bain, toujours avec le torchon dans ma main droite. J'ouvris la porte et m'appuyais sur le mur de gauche face à la douche qui était à l'autre bout de la pièce. Je la regardais prendre sa douche. Elle était toujours aussi belle. C'était un parfait moyen pour moi de vérifier qu'aucun client ne lui avait mis de coup. Je commençais à fumer tout en continuant de la regarder. Ça s'est bien passé ?, j'étais incapable de faire confiance au reste du personnel. Au final, j'étais rassuré seulement quand j'y étais. Je voulais m'assurer qu'aucun client lui fasse du mal, qu'elle reste mienne à tout jamais. J'avais bien essayer de demander une promotion pour pouvoir subvenir à tous nos besoins mais je savais qu'elle était trop fière pour arrêter de travailler. Je n'avais pas le droit de lui demander ça. Une fois de plus, égoïstement, en la regardant sous cette douche, je me demandais si nous allions faire l'amour ce soir. Si tous ces hommes lui avaient volé toute sa libido ou si elle me désirait encore malgré mes débordements. Depuis plusieurs semaines j'avais l'impression que c'était le seul moment où nous nous retrouvions vraiment.

 
(c) Bloody Storm

 

_________________
black & white

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

admin, for better or for worse

messages : 1045
date d'inscription : 07/03/2014
avatar : nina adgal
crédits : twisted lips
pseudo : sweet peach (anaïs)

métier : prostituée de luxe
statut : en couple libertin
les péchés mignons : les fringues, le nutella, le sexe, pasha, les cigarettes

MessageSujet: Re: love the way you lie (+) pasha   Sam 10 Mai - 17:13


love the way you lie


Que faire ? Que dire ? Je ne savais plus comment réagir, je ne savais plus comment me défendre face à ses paroles blessantes. Habituellement je le laissais faire, je le laissais parler en me disant qu'il ne pensait pas un moindre mot de ses paroles. C'est vrai sous la colère, c'est bien connu, on dit souvent des choses qui dépassent nos pensées et qu'on regrette aussitôt qu'elles ont franchi le bout de nos lèvres. En rentrant à la maison ce soir, je lui avais lancé quelques piques histoire de me défendre un peu et de rentrer dans son jeu. Je n'avais pas fait attention à ce qu'il faisait, je ne l'avais pas regardé, peut-être que l'ignorance allait lui faire comprendre que je n'étais pas d'humeur ce soir à en prendre plein la gueule. Pour une fois j'avais envie qu'il me fiche la paix. Et pourtant j'obéissais, il m'avait demandé si je m'étais douché et comme une bonne petite fille obéissante j'allais le faire. A vrai dire ce n'était pas que pour lui, c'était pour moi aussi, après une journée à offrir mon corps j'avais envie de me débarrasser de toutes ces mauvaises odeurs. J'allais frotter ma peau dans l'espoir qu'en sortant de cette douche tout ce que j'avais fait aujourd'hui ne soit qu'un vilain cauchemars. J'avais envie de tout effacer. Malheureusement c'était impossible. « Oui ça s'est bien passé merci de t'en inquiéter, j'ai failli passer dans les bras d'un vieux pervers dégueulasse mais j'ai réussi à le faire aller avec une autre fille, je suis plutôt fière de moi. » Alors que l'eau tiède ruisselait sur mon corps nu il m'avait extirpé de mes pensées, me rappelant par la même occasion que je n'allais pas rester éternellement sous cette eau. Je tournais le robinet pour que l'eau arrête de couler. « Tu peux me passer ma serviette s'il-te-plait ? » C'est sans broncher, pour une fois, qu'il m'aida. Je m'entourais dans cette serviette pour me sécher et me réchauffer par la même occasion et je sortie de la douche. Il était là, il avait une cigarette dans les mains, il m'attendait... Je m'étais noyais dans ses yeux pendant quelques minutes, qu'est-ce qu'il pouvait être con et beau à la fois. On ne peut pas tout avoir. C'est avec un pas élancé que je passais à côté de lui, sans dire un mot. J'étais partie dans le salon pour prendre une enveloppe dans mon sac. « Tiens c'est pour toi. Je t'ai fais perdre un peu d'argent par contre en faisant ma difficile cet après-midi avec l'autre pervers... » C'est sur ces quelques mots que je lui tendis cette enveloppe remplie de billets.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

inglorious bastard

messages : 94
date d'inscription : 26/04/2014
avatar : Will Higginson
crédits : Carpe Diem
pseudo : Unicorn Believer

métier : proxénète
statut : libertinage
les péchés mignons : cigarettes, alcools et lui faire l'amour à elle.

MessageSujet: Re: love the way you lie (+) pasha   Dim 11 Mai - 13:44


 

 
TORTURE.

Je n'étais plus autant en colère. A vrai dire, elle arrivait à me calmer avec une facilité déconcertante. C'est quand elle n'est pas à mes côtés que les choses se compliquent, que mes esprits s'échauffent et que je ne sais pas comment me contrôler. Mais je la regarde sous cette douche sans un mot, me disant simplement qu'elle était beaucoup trop parfaite. Sans un mot toujours je lui passais une serviette blanche encore chaude dans laquelle je la regardais s'enroulait. Elle passa à côté de moi presque sans un regard, me donnant l'impression de ne pas exister à ses côtés. Je jette le torchon que j'avais dans ma main sur le tas de linge sale avant de la rejoindre dans la pièce principale. Je pris l'enveloppe qu'elle me donna et jetais un coup d’œil à la quantité de billets qu'il y avait dedans, me demandant combien de mecs elle avait du se faire pour m'en ramener autant. Si y'en a bien une qui peut faire sa difficile à la Rose Rouge c'est toi. Je pose l'enveloppe sur la table basse, comptant la ramener le lendemain à la Rose Rouge pour y faire proprement mes comptes. Ça ne peut que faire augmenter ta quotte et rendre ces vieux pervers fous. Au fond, j'aimerais qu'elle soit la fille la plus chez de la Rose, que les clients se l'arrache à un prix exorbitant mais qu'elle ait surtout le luxe de pouvoir choisir ses clients. Je me rapproche d'elle avec un mince sourire. Elle m'avait manqué. Face à elle, je la pousse contre le bar et caresse ses cheveux mouillés d'une main. Tout comme tu me rends fou. Mes lèvres se posent sur les siennes. Je l'embrasse pour la seconde fois de la journée, après lui avoir dis au revoir ce matin. Tu m'as manqué. Je passe derrière le bar pour nous sortir deux verres et les remplir d'un fond de vodka avec quelques glaçons. J'en pousse un verre elle et m'empare du second. Je la regarde dans les yeux et tend mon verre vers elle, attendant qu'elle trinque avec moi.

 
(c) Bloody Storm

 

_________________
black & white

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

admin, for better or for worse

messages : 1045
date d'inscription : 07/03/2014
avatar : nina adgal
crédits : twisted lips
pseudo : sweet peach (anaïs)

métier : prostituée de luxe
statut : en couple libertin
les péchés mignons : les fringues, le nutella, le sexe, pasha, les cigarettes

MessageSujet: Re: love the way you lie (+) pasha   Mar 20 Mai - 10:14


love the way you lie


Dans la vie on ne peut pas tout avoir, on ne peut avoir l'argent et l'argent du beurre. Rien n'est parfait et heureusement sinon la vie serait bien triste et morose. Imaginez un monde dans lequel tout le monde serait intelligent, beau, riche, un monde dans lequel où on pourrait avoir tout ce qu'on veut en un claquement de doigt. Ca serait foutrement chiant, vous n'êtes pas d'accord avec moi ? Tout ça pour dire que j'avais hérité d'un compagnon qui n'était pas parfait non, il était beau, je ne pouvais pas cracher dessus mais il buvait, il faisait un métier pas très recommandable, il se droguait parfois et pour arranger le tout, ça lui arrivait d'être violent. On ne peut pas tout avoir, il avait des défauts comme tout le monde. Personne n'est parfait après tu as le choix soit tu acceptes la personne telle qu'elle est, soit tu passes ton chemin. J'avais fait le choix de l'accepter et ça faisait un an et demi que ça durait. Non la vie n'est pas facile tous les jours mais cette imperfection permettait au moins à notre couple de ne pas entrer dans la routine infernale. Entre lui et moi c'était souvent la guerre, un coup je t'aime, un coup je te déteste, ce soir j'avais décidé de le remettre un peu en place avant de le laisser en plan, seul avec ses pensées. Une fois ma douche terminée j'avais pris cette enveloppe qui sentait l'argent à plein nez pour lui donner. Pour gagner tout cet argent j'avais passé ma journée à baiser des hommes plus ou moins fréquentables, je n'étais pas fière de ça mais j'étais fière de revenir avec quelques billets qui allaient me permettre de continuer à vivre. Oui je pouvais faire ma difficile sur le choix de mes partenaires, certainement parce que ça faisait quelques temps que j'avais intégré ce bordel mais surtout parce que j'étais avec lui. « Tu ne m'en veux pas si je refuse des clients ? » Lorsqu'il s'approcha de moi pour me prendre dans ses bras et m'embrasser j'avais l'impression que ça faisait une éternité qu'il n'avait pas été aussi doux, je profitais alors de cet instant comme ci c'était le dernier. « Tu sais je m'en fiche pas mal de leur faire tourner la tête à ces pervers, certes c'est mieux pour le boulot mais je ne veux plaire qu'à un seul homme ; toi. » Je n'allais pas lui faire le plaisir de lui dire qu'il m'avait manqué bien que chaque seconde, minute, heure passée sans lui était un enfer. Je venais déjà de lui faire un compliment, il ne faut pas trop en abuser avec les hommes. Je me contentais simplement de sourire et de trinquer avec lui. Peut-être que finalement la soirée n'allait pas être si mauvaise que ça.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

inglorious bastard

messages : 94
date d'inscription : 26/04/2014
avatar : Will Higginson
crédits : Carpe Diem
pseudo : Unicorn Believer

métier : proxénète
statut : libertinage
les péchés mignons : cigarettes, alcools et lui faire l'amour à elle.

MessageSujet: Re: love the way you lie (+) pasha   Sam 24 Mai - 17:20


 

 
TORTURE.

J'avais l'impression de voir notre relation se détruire à vue d’œil. Il nous est impossible d'avoir une vie de couple normale. Il m'arrive de me demander ce que seraient nos vies s'il nous arriverait de ne plus travailler pour la Rose rouge. Serions-nous vraiment heureux ? J'en doutais. Peut-être avons-nous besoin de nous détruire pour mieux nous retrouver. Je prenais sur moi. Je faisais tout mon possible pour ne pas penser à la journée qu'elle avait passé et avec qui. L'imaginer dans les bras d'un autre homme m'était insurmontable. Je sentais un léger picotement au nez, la colère me montait peu à peu. Je n'étais même pas en colère contre elle mais plus contre moi. Être obligé de la laisser faire, de ne pas pouvoir me mettre en travers de son chemin et me contenter d'observer les choses se faire sans avoir le pouvoir de réagir et de mettre fin à tout ça. Tu fais ce que tu veux. Froid, une fois de plus. Mes doigts se resserraient contre le verre. Mais ses dernières paroles réussirent à me calmer. La tension qui était montée il y a quelques instants descendaient peu à peu. Nous trinquons et je vide mon verre. Je la regarde en posant mes coudes sur le bar. Mais tu sais très bien que tu m'as déjà dans ta poche. Je lui souris d'un air béat. Je ne devrais sans doute pas boire plus, pas lorsqu'elle est avec moi. Tu veux te coucher ou tu as une autre idée derrière la tête ?

 
(c) Bloody Storm

 

_________________
black & white

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: love the way you lie (+) pasha   

Revenir en haut Aller en bas
 

love the way you lie (+) pasha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Mangas-Love RPG ♥
» Love et Story

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
blurred lines :: SAINT-PETERSBOURG :: DUMSKAYA :: HOME-